Il se fait arrêter avec 1,4 kilo de cocaïne dans son estomac, un an de prison

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il se fait arrêter avec 1,4 kilo de cocaïne dans son estomac, un an de prison

Publié le 28/03/2018 à 17:39 - Mise à jour à 17:51
©Jean-Christophe Verhaegen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le passager d'un bus Eurolines en direction d'Amsterdam a été appréhendé par les douaniers mercredi dernier alors qu'il transportait dans son estomac 1,4 kilo de cocaïne dans son estomac. Il a écopé de 18 mois de prison dont six avec sursis.

Il n'est pas arrivé à destination. Le passager d'un bus Eurolines en direction d'Amsterdam a été appréhendé par les douaniers le 21 mars dernier alors qu'il transportait dans son estomac 1,4 kilo de cocaïne. C'est son comportement qui a interpellé les agents: "Il était très stressé, et il avait des béquilles, une technique couramment utilisée pour décourager le contrôle", a expliqué le chef divisionnaire de la douane d'Amiens, cité par France 3 Hauts-de-France.

Agé de 53 ans, l'individu a donc rapidement été conduit à l'hôpital le plus proche où il a dû passer une radio. Et les résultats ont confirmé ce que suspectaient les douaniers: le médecin a clairement distingué la présence de corps étrangers dans son abdomen. Après examen, il a expliqué qu'il s'agissait de 150 ovules de cocaïne correspondant à un montant de plus de 62.000 euros.  

L'homme, qui aurait ingéré la drogue au Suriname avant de se rendre en Guyane pour prendre l'avion direction Paris, a été jugé en comparution immédiate et a été condamné à 18 mois de prison dont six avec sursis. Il a également écopé d'une amende de 58.000 euros et s'est vu interdire de séjour sur le territoire français. "La liaison Paris-Amsterdam est très utilisée par ses réseaux de trafiquants", a ajouté le chef divisionnaire de la douane d'Amiens précisant que "les mules descendent de l'avion à Orly, et prennent le bus jusqu'aux Pays-Bas".

Lire aussi - Cocaïne: ceux qui n'en consomment pas peuvent en avoir sur les mains  

Comme le rappelle le code pénal, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants sont punis de dix ans d'emprisonnement et de plus de sept millions d'euros d'amende.

Est puni des mêmes peines le fait de faciliter, par quelque moyen que ce soit, l'usage illicite de stupéfiants, de se faire délivrer des stupéfiants au moyen d'ordonnances fictives ou de complaisance, ou de délivrer des stupéfiants sur la présentation de telles ordonnances en connaissant leur caractère fictif ou complaisant.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme a été condamné à 18 mois de prison dont six avec sursis pour avoir transporté 1,4 kilo de cocaïne dans son estomac.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-