Il tire une balle dans la tête de son fils pour "mettre fin à une altercation"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Il tire une balle dans la tête de son fils pour "mettre fin à une altercation"

Publié le 01/08/2018 à 10:04 - Mise à jour à 10:09
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dimanche, dans l'Oise, un homme de 55 ans a été arrêté après avoir tiré une balle dans la tête de son fils, le blessant sérieusement. Le suspect assure qu'il voulait mettre fin à une dispute entre la victime et la petite amie de ce dernier.

Que s'est-il passé dimanche 29 dans l'après-midi dans le pavillon de Bonlier dans l'Oise, non loin de Beauvais. Ce jour-là, les gendarmes sont appelés en urgence pour porter secours à un jeune homme de 22 ans touché à la tête par un tir de carabine 22 long rifle.

La thèse d'une tentative de suicide ou d'agression sera rapidement écartée, les militaires tombent bel et bien sur ce qui ressemble à un drame familial, le père de 55 ans étant l'auteur du coup de feu. Il a été arrêté et placé en garde à vue.

Dans les locaux de la gendarmerie, il a reconnu "avoir tiré un coup de feu en direction de son fils et de la petite amie de ce dernier" comme le précise le procureur de Senlis dans un communiqué. Mais le quinquagénaire avance une raison surprenante, expliquant avoir voulu "mettre fin à une altercation en cours" entre ces deux personnes.

Le père de famille est certes connu de la justice, mais pour des faits visiblement anciens et de faible gravité.

Lire aussi - Fusillade à Beaune: "Bougnoules, on va vous calibrer" auraient crié les tireurs

Son fils, lui, a été hospitalisé à Beauvais avant d'être transporté à Amiens. Malgré son état sérieux, son pronostic vital n'était pas engagé.

Si les gendarmes n'ont pas mis longtemps à comprendre ce qu'il s'était passé, malgré les zones d'ombre, ils ont dû faire face aux dénégations du fils qui refusait d'accabler son père. Le jeune home a expliqué dans un premier temps avoir été victime d'une agression.

Le quinquagénaire a été mis en examen suite à cette agression, puis placé en détention provisoire.

Voir aussi:

Fusillade à Toronto: deux tuées et 13 blessés, le tireur est mort

Montpellier - fusillade à la cité de Gely: un policier blessé, le tireur en fuite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La victime a été touchée par un tir de carabine.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-