Il vole la carte de sa voisine morte et s'achète 6.700 euros de pizzas

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Il vole la carte de sa voisine morte et s'achète 6.700 euros de pizzas

Publié le 13/09/2018 à 17:55 - Mise à jour à 18:05
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme originaire d'Irlande du Nord a été jugé mardi pour avoir volé la carte bancaire de sa voisine morte, et l'avoir utilisée pour, notamment, s'acheter plus de 6.700 euros de pizzas. Il connaîtra le verdict mi-octobre.

Robert Sharkey, un Nord-Irlandais de 24 ans, a été jugé mardi 11 par le tribunal de Belfast pour avoir cacher le corps de sa voisine morte pendant deux ans.

La victime, Marie Conlon, 68 ans, est décédée en août 2015. Les causes de sa mort n'ont pas été révélées. Et Robert Sharkey n'a pas été suspecté de son meurtre. Mais ce qu'il a fait est bien répréhensible.

Le jeune homme est entré par effraction dans la maison de sexagénaire et n'a rien dit aux autorités quand il est tombé sur son cadavre.

Il a préféré voler la carte bancaire de cette femme et l'argent liquide qu'il y avait dans son porte-monnaie.

Lire aussi: soupçonné d'avoir tué sa voisine en la poussant du troisième étage

Pendant plus de deux ans, il a allègrement utilisé cette carte pour s'acheter plus de 6.700 euros de pizzas de la marque Domino's et faire ses courses au supermarché, pour un montant global d'environ 3.700 euros.

L'individu n'a été pris la main dans le sac qu'en octobre 2017, soit plus de deux ans après la mort de sa voisine, qui n'avait apparemment pas de famille.

Selon Belfast Live, Robert Sharkey a plaidé coupable pour les faits qui lui sont reprochés, et notamment le fait qu'il a empêché une inhumation légale du corps de sa voisine pendant tout ce temps.

Il connaîtra le verdict de son procès le 12 octobre prochain.

Et aussi:

Bordeaux: armé, il se rend à la police et s'accuse du meurtre de sa voisine

Angers: un homme nu entre chez sa voisine et s'immisce dans son lit pendant son sommeil

Vichy: nu, il volait les culottes de sa voisine depuis cinq ans

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un jeune homme de 24 ans a été jugé mardi à Belfast pour avoir acheté pour 6.700 euros de pizzas avec la carte bancaire de sa voisine morte.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-