Ils vivaient avec 49 chats dans un appartement insalubre

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ils vivaient avec 49 chats dans un appartement insalubre

Publié le 26/10/2018 à 18:54 - Mise à jour à 18:55
©Thomas Peter/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Mercredi, des gendarmes sont intervenus dans un appartement à Ganges dans l'Hérault. Ils y ont découvert une femme d'une soixantaine d'années vivant avec son fils et 49 chats dont une vingtaine dans un état de santé dégradé.

L'appartement était devenu insalubres face à la prolifération des félins: une femme d'une soixantaine d'années et son fils trentenaire vivaient dans un appartement de Ganges dans le département de l'Hérault avec 49 chats, le tout dégageant une odeur pestilentielle. Une vingtaine des félins étaient en outre en mauvaise santé.

Les gendarmes sont intervenus mercredi 24 suite au signalement fait au procureur de la République, décrivant notamment une odeur si forte qu'elle traversait les murs et se répandait aux autres logements. Les militaires ont donc découvert des dizaines de félins dans toutes les pièces de l'appartement. Les litières débordaient et la nourriture était rare pour les malheureux animaux.

Les animaux laissés ainsi n'étaient pas castrés et se reproduisaient de manière anarchique.

Voir aussi - Info France-Soir: les noms les plus donnés aux chiens et chats en 2018

Lors de l'évacuation des animaux, l'un des gendarmes a été blessé au bras par une griffure. Il est depuis suivi par un médecin pour prévenir tout problème de santé ultérieur car aucun des animaux n'était vacciné.

La Fondation 30 Millions d'amis a annoncé son intention de porter plainte contre les deux occupants des lieux qui, selon France bleu Occitanie qui rapporte l'affaire ne voyaient visiblement aucun inconvénient à la situation.

Les animaux ont été recueillis mercredi et jeudi par la SPA de Montpellier, l'association Perle, installée à Brissac, près de Ganges et l'association gardoise Pour l'amour des chats.

Lire aussi:

Snapchat lance des nouveaux filtres… pour les chats (photos)

Les chats interdits de séjour dans un village néo-zélandais 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pas moins de 49 chats vivaient dans l'appartement (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-