Incendie criminel à la gendarmerie de Grenoble: l'acte revendiqué sur une plateforme d'extrême gauche (vidéo)

Incendie criminel à la gendarmerie de Grenoble: l'acte revendiqué sur une plateforme d'extrême gauche (vidéo)

Publié le 21/09/2017 à 15:37 - Mise à jour à 15:50
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans la nuit de mercredi à ce jeudi, un incendie s'est déclaré à la gendarmerie de Grenoble, détruisant une cinquantaine de véhicules. La piste criminelle a été confirmée et l'acte a revendiqué sur une plateforme internet proche de l'extrême gauche.

Il n'y a aucun blessé grave mais les dégâts matériels sont considérables. Dans la nuit de mercredi 20 à ce jeudi 21, un incendie s'est déclaré à la gendarmerie de Grenoble, détruisant une cinquantaine de véhicules. Rapidement, la piste criminelle a été confirmée par les enquêteurs: au total, deux départs de feu ont été identifiés, l'un sur une voiture et l'autre à l'intérieur de l'entrepôt. De plus, des traces d'effraction ont été relevées.

 

Et les enquêteurs ont apparament vu juste puisque l'acte a été revendiqué quelques heures plus tard sur Internet via un texte publié sur une plateforme proche de l'extrême gauche comme le rapporte Le Dauphiné. Les auteurs font notamment référence à un procès qui se déroule actuellement à Paris. En effet, sont jugées neuf personnes soupçonnées d'avoir participé de prés ou de loin à l'attaque d'une patrouille de policiers en mai 2016 en marge d'une manifestation illégale. Trois sont détenus, cinq sous contrôle judiciaire tandis que le dernier, qui réside en Suisse, est sous le coup d'un mandat d'arrêt. Pour rappel, le véhicule des forces de l'ordre avait été incendié quai de Valmy, une image qui avait fait le tour du web.

"Ce jeudi, à trois heures du matin, deuxième jour du procès de la voiture brûlée. Avons pénétré dans la caserne de gendarmerie Vigny-Musset. Avons incendié six fourgons d’intervention et deux camions de logistique (...). Cet acte s’inscrit dans une vague d’attaques de solidarité avec les personnes qui passent en procès ces jours-ci. (...) Quelle que soit l’issue du procès, on continuera à s’en prendre à la police et à la justice. Notre hostilité est un feu qui se propage", ont écrit les auteurs de la revendication.

Toujours selon le quotidien, la plateforme où se trouve le texte a déjà hébergé, au cours des mois précédents, plusieurs autres revendications. Et chacune a été considérée comme "crédible" par les services d’enquête et par le parquet.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'incendie a détruit la quasi-totalité des véhicules.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-