Incendie criminel à la gendarmerie de Grenoble: des images impressionnantes (photo+vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Incendie criminel à la gendarmerie de Grenoble: des images impressionnantes (photo+vidéo)

Publié le 21/09/2017 à 10:09 - Mise à jour à 10:29
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un incendie a ravagé le parking de la gendarmerie de Grenoble, en Isère, dans la nuit de mercredi à ce jeudi. Pas moins d'une cinquantaine de véhicules se trouvaient là. Le feu, d'origine criminelle selon les enquêteurs, a été filmé par des témoins.

La gendarmerie de Grenoble, en Isère, a été la cible d'incendiaires dans la nuit de mercredi 20 à ce jeudi 21. Vers 3h30, le feu a débuté dans un entrepôt servant de parking à une cinquantaine de véhicules de service. L'énorme brasier a mobilisé environ cinquante pompiers et a été maîtrisé vers 6h45 ce jeudi matin.

D'après le Dauphiné Libéré, les pompiers ont constaté deux départs de feu, l'un sur un véhicule et l'autre à l'intérieur du bâtiment. Les enquêteurs ont confirmé la piste criminelle, puisque des traces d'effractions auraient été retrouvées sur les lieux, sur la clôture de la caserne. Le grillage a été "découpé à une hauteur d'environ 1,30 mètre".

Les habitations du quartier Vigny-Musset n'ont pas été touchées et le reste de la caserne a aussi pu être sauvé mais le parking a subi de graves dommages: 1.500 mètres carrés ont été ravagés par l'incendie, soit la quasi totalité de l'entrepôt.

Des témoins ont pu filmer et photographier le sinistre, qui a fait un blessé léger: un gendarme a été "légèrement intoxiqué", sans gravité. Il avait tenté d'intervenir avant l'arrivée des secours. Sur les différentes images, un immense brasier éclaire la nuit noire.

Une enquête a été ouverte et le parquet de Grenoble saisi pour trouver le ou les suspects qui sont à l'origine de cet incendie ravageur.

Pas plus tard que mardi 19, un autre incendie criminel a touché une gendarmerie. Cette fois-ci c'est en Haute-Vienne, à Limoges, que les pompiers ont été appelés. En pleine nuit, vers 2h du matin, un bus, et quatre fourgons ont été détruits. Encore une fois, les pompiers ont pu constater deux départs de feu bien distincts.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le parking de la caserne a été presque entièrement ravagé par les flammes.

Newsletter





Commentaires

-