Incendies: la Californie décrète l'état d'urgence

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Incendies: la Californie décrète l'état d'urgence

Publié le 14/09/2015 à 10:43 - Mise à jour à 11:04
©Noah Berger/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Face à la propagation d'un incendie monstre baptisé "Valley Fire" dans le nord de la Californie, le gouverneur a dû proclamer l'état d'urgence pour les comtés de Lake et Napa, régions viticoles situées au nord de San Francisco. La situation est telle que toutes les écoles de ces comtés ont été fermées ce lundi.

Le nord de la Californie continue de brûler. La situation est telle que le gouverneur Jerry Brown a été contraint de proclamer l'état d'urgence pour les comtés de Lake et Napa, régions viticoles situées au nord de San Francisco, à cause d'un incendie monstre dénommé "Valley Fire". "Il y a des informations selon lesquelles il y aurait une victime. Cela doit encore être confirmé par le shérif", a annoncé dans un tweet Daniel Berlant, porte-parole de Calfire, l’agence d’information sur les incendies en Californie. Conséquence: toutes les écoles de ces comtés ont été fermées ce lundi 14.

Déclarer l'état d'urgence va permettre à la Californie de mobiliser plus de ressources pour évaluer les dégâts et d'obtenir le remplacement gratuit de documents administratifs cruciaux comme les certificats de naissance ou de décès.

"Les dégâts structurels restent estimés à plusieurs centaines de maisons et bâtiments" pour Valley Fire, et à plus de 200 pour un autre feu important, celui dit de Butte, près de San Andreas, à l'est de San Francisco, a ajouté Daniel Berlant sur son compte Twitter. Plus de 19.000 personnes ont dû être évacuées et quelque 6.400 habitations sont encore menacées, a-t-il poursuivi, précisant que la Croix-Rouge avait ouvert des abris d'urgence pour les personnes ayant perdu leur domicile.  

Mais les "Valley Fire" et "feu de Butte" ne sont pas les seuls à ravager la Californie et ses alentours: huit grands incendies sévissent actuellement dans cet Etat, trois dans l'Oregon et dix dans l'Etat de Washington (ouest), qui connaît d'ailleurs sa pire année jamais enregistrée en termes de virulence des feux.

Depuis le début de l'année, plus de 36.000 km² ont déjà été calcinés sur l'ensemble des Etats-Unis, soit plus que la surface de toute la région française de Provence-Alpes-Côtes d’Azur. Au total, près de 30.000 pompiers ont été mobilisés dans le pays ces derniers mois, et environ 70 sont venus d’Australie et de Nouvelle-Zélande pour prêter main-forte aux secours américains dans l’ouest du pays, particulièrement touché, et surtout ce moisi-ci, où les températures sont les plus élevées. La situation s'est d'ailleurs aggravée en raison de la sécheresse record qui sévit depuis quatre ans.

Selon la porte-parole du service fédéral des Forêts, Jennifer Jones, 1,31 milliard de dollars ont déjà été dépensés depuis le début de l'année pour lutter contre les feux, sans inclure les fonds engagés par les agences locales. Le record historique avait été atteint en 2002 avec 1,65 milliard de dollars déboursés contre les incendies.

 

 

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les flammes du "Valley Fire" continuent de brûler.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-