Inceste et films pornographiques: le calvaire de deux sœurs

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Inceste et films pornographiques: le calvaire de deux sœurs

Publié le 16/10/2018 à 12:24 - Mise à jour à 12:30
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un père de famille incestueux et pédophile est jugé ce mardi devant les assises du Rhône, à Lyon, pour avoir violé ses deux filles pendant une dizaine d'années. Ses enfants avaient six et deux ans au début des faits dans les années 2000, elles ont aujourd'hui 23 et 21 ans.

La mère ne s'était rendu compte de rien. Un père de famille de Villefranche-sur-Saône est jugé ce mardi 16 pour avoir violé ses deux filles pendant une dizaine d'années. Il comparait ce jour devant les assises du Rhône à Lyon.

Les deux jeunes femmes, aujourd'hui âgées de 23 et 21 ans, ont vécu un calvaire dès le début des années 2000. La plus âgée avait six ans et sa petite sœur à peine plus de deux ans.

"Pour leur père, elles étaient tout simplement un objet dont il se servait à loisir et comme il le souhaitait", a expliqué leur avocat Aymeric Curis. Ce mardi elles affrontent donc "la honte" de devoir raconter les crimes qu'elles ont subi, encore persuadées être responsables des actes de celui qu'elles appellent maintenant leur "géniteur" selon 20 Minutes.

A voir aussi: Le père incestueux voulait épouser sa fille de 16 ans

Leur mère, aide soignante travaillant parfois le soir, n'était au courant de rien. "Elle s’en veut énormément aujourd’hui de ne pas avoir été là et de ne pas avoir découvert ce qu’il se passait". Et l'homme, ambulancier profitait de l'absence de sa femme pour abuser de ses enfants, "très fréquemment, très régulièrement".

"C’était des caresses, des baisers, des fellations, des pénétrations anales et vaginales", a précisé l'avocat. "De jour comme de nuit", les deux enfants étaient donc violées dans la chambre parentale. Leur père les forçait aussi "à regarder des films porno et à reproduire ensuite ce qui se passait à l'écran".

Victimes de "chantage affectif", elles n'ont jamais révélé les atrocités dont elles étaient victimes. "La violence était omniprésente. Ce n’était pas un tyran au sens où on l’entend mais il s’agit d’un homme qui usait de violence mentale et verbale pour arriver à ses fins".

Pourtant en 2013, elles ont trouvé le courage de dénoncer leur père. "Depuis, elles tentent difficilement de se reconstruire. L’une s’est engagée dans l’armée et l’autre a eu un enfant mais elles se considèrent toujours responsables de ce qui leur est arrivé".

Le "géniteur", qui a déjà été condamné pour avoir déjà abusé des enfants de sa première compagne, ne reconnait pas tous les faits. Il concède "seulement" les caresses et les baisers mais nie les viols. Il risque 20 ans de prison.

A lire aussi:

Pas-de-Calais: le père incestueux violait ses enfants et battait sa compagne

Père violeur, pédophilie, inceste et avortement: procès de l'horreur devant la cour d'assises de Limoges

Elle retrouve son père biologique et a un enfant avec lui: le couple incestueux arrêté

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les père incestueux ne reconnait pas avoir violé ses filles pendant une dizaine d'années.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-