Inceste, pédophilie et proxénétisme: un couple devant le tribunal de Coutances

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Inceste, pédophilie et proxénétisme: un couple devant le tribunal de Coutances

Publié le 29/06/2018 à 11:33 - Mise à jour à 11:38
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un couple a été condamné jeudi à Coutances pour des faits particulièrement graves. Ils répondaient de corruption de mineurs à caractère incestueux, agressions sexuelles sur mineurs et proxénétisme.

C'est l'histoire de la grave dérive sexuelle d'un couple qui se termine devant la justice. Un homme de 54 ans et sa compagne, une femme de 49 comparaissaient jeudi 28 devant le tribunal correctionnel de Coutances dans la Manche pour répondre de faits d'inceste à tendance pédophile, d'agressions sexuelles sur mineurs et de proxénétisme.

Le journal Ouest-France précise que ce procès qui a duré une journée entière, fait rare en correctionnel, s'est déroulé en trois temps. Les faits d'agressions sexuelles ont été jugés en premier. Ils ont été commis par l'homme sur la fille de sa compagne, âgée de 10 ans, dont il n'est pas le père à Blainville-sur-Mer en septembre 2016. Le prévenu a reconnu les faits mais a contesté certains détails.

Lire aussi - Inceste et fellations forcées: les 2 petits garçons abusés par le père, la mère et la grand-mère

Second chef d'accusation, la corruption de mineurs à caractère incestueux. "Dans leur escalade sexuelle de plus en plus extrême, le couple indique avoir «invité» le fils de l’accusée, âgé d’une dizaine d’années. Les deux protagonistes décrivent au moins deux scènes qui auraient conduit le garçon à avoir un rapport sexuel avec sa mère", précise le quotidien.

Quant au fait de proxénétisme reproché au prévenu, il concernait la participation de l’homme de 54 ans dans l’activité de prostitution de sa compagne qui se déroulait dans un cabanon dont il était le propriétaire. Il a reconnu avoir touché de l'argent de façon occasionnelle mais a nié être un souteneur régulier."À la barre, le prévenu, dont la précédente compagne s’adonnait aux mêmes pratiques tarifées, se décrit comme extérieur à l’affaire, mais avoue avoir donné quelques conseils comme celui de filmer les clients à leur insu, «par prudence»", souligne Ouest-France.

Après plaidoirie des avocats, le procureur a requis cinq ans ferme contre le beau-père et trois ans de sursis pour la mère des victimes. Les juges ont condamné l'homme à la peine requise et à deux ans de sursis pour la femme. Son compagnon a été placé en détention à l'issue du jugement.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le beau-père a été condamné à cinq ans de prison ferme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-