Incident "grave" évité à Roissy: un Airbus A320 frôle un drone à l'atterrissage

Incident "grave" évité à Roissy: un Airbus A320 frôle un drone à l'atterrissage

Publié le 04/03/2016 à 08:41 - Mise à jour à 08:42
©Andrés Nieto Porras/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Alors qu'il s'apprêtait à atterrir, un Airbus A320 d'Air France a évité de justesse une collision avec un drone le 19 février dernier à Roissy. Le petit appareil, interdit dans la zone, aurait frôlé de quelques mètres l'avion dont les pilotes ont dû manœuvrer pour l'esquiver.

Un Airbus A320 d'Air France reliant Barcelone à Paris a frôlé un drone le 19 février dernier alors qu'il s'apprêtait à atterrir à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle (nord-est de Paris), a rapporté le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), qui qualifie l'incident de "grave".

Lors de l'approche et alors que l'appareil se trouvait à une altitude de 5500 pieds (environ 1.600 mètres), "le copilote aperçoit un drone dans ses 11h", c'est-à-dire arrivant sur la gauche de l'appareil, indique le BEA, dont l'enquête sur cet incident est toujours en cours.

Le copilote "déconnecte le pilote automatique et effectue une ressource souple (manœuvre d'évitement, NDLR) tout en informant le commandant de bord de la présence du drone", précise-t-il. Le commandant de bord, qui a pu observer le drone, "estime qu'il passe environ cinq mètres en dessous de l'aile gauche de l'avion", ajoute le BEA.

L'équipage a immédiatement informé le contrôle aérien de la présence du drone et repris l'approche, sans autre incident. Le BEA ne donne pas d'éléments sur le nombre de personnes à bord de l'avion ni sur la taille du drone. Un A320 peut emporter environ 160 passagers.

Les drones ne sont pas autorisés à voler à proximité des aéroports ni à survoler des zones habitées et sont limités à un plafond de 150 mètres à portée de vue de leur opérateur, sauf exception.

Plusieurs incidents de survols de centrales nucléaires ou de Paris impliquant des drones de loisir ont été recensés, et relayés par la perse,  durant plusieurs semaines à l'automne 2014.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le commandant de bord estime que le drone est passé "environ cinq mètres en dessous de l'aile gauche de l'avion".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-