Indre-et-Loire: un avion en perdition sauvé grâce à deux pilotes de chasse

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Indre-et-Loire: un avion en perdition sauvé grâce à deux pilotes de chasse

Publié le 31/08/2018 à 14:44 - Mise à jour à 15:03
©HO/SIRPA AIR/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux Alphajet de l'Armée de l'air sont intervenus mercredi au-dessus de l'Indre-et-Loire pour porter assistance à un appareil de tourisme et ses occupants. Le pilote était désorienté par les conditions météo difficiles et sur le point de tomber en panne de carburant.

Sauvés en plein ciel. Le pilote d'un petit avion DR 400 en perdition a pu être secouru pendant son vol par des appareils de l'Armée de l'air, mercredi 29 au-dessus de l'Indre-et-Loire.

L'appareil qui transportait le pilote et un passager avait décollé de Doncourt-lès-Conflans (Meurthe-et-Moselle) et devait atterrir à Loudun (Vienne). Mais en cours de route, il s'est retrouvé au-dessus d'une masse nuageuse d'environ un kilomètre d'épaisseur. Déboussolé, le pilote ne pouvait pas prendre le risque de descendre à l'aveugle dans cette purée de pois pour repérer la terre ferme.

Il a alors lancé un appel de détresse précisant qu'il ne lui restait plus que 20 minutes d'autonomie. Un appel qui a été entendu par la tour de contrôle de la base aérienne 705, située près de Tours. Deux Alphajet (des appareils servant notamment à l'entraînement des pilotes de chasse ou à la patrouille de France) s'apprêtaient alors à partir en exercice.

Voir: 14 juillet - les excuses de la Patrouille de France après l'erreur du pilote

"Immédiatement reconfigurée, la patrouille s’est séparée pour porter assistance aux deux personnes du DR400: le leader pour 'rassembler' l’avion en patrouille serrée, seule option envisageable pour l’escorter et guider le pilote par radio. Et le second pour inspecter la zone et chercher un point favorable pour percer la couche nuageuse", a expliqué la base aérienne 705.

Le petit avion a donc pu suivre les deux appareils (qui eux sont équipés d'instruments permettant la navigation sans visibilité) à travers la couche nuageuse jusqu'à atterrir sur une piste de Tours sans dommage "alors qu’il ne lui restait plus que quelques minutes d’autonomie", ont précisé les autorités militaires. L'assistance aux appareils en difficulté fait partie au même titre que la sécurisation du territoire des tâches de l'armée de l'air.

Lire aussi:

Puy-de-Dôme: crash d'un avion de tourisme, trois morts

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le pilote de l'avion de tourisme s'était perdu à cause de la météo.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-