Indre: un haut-fonctionnaire, "prédateur" pédophile "dangereux", mis en examen

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 30 juin 2018 - 15:08
Image
Une prise d'otage était en cours vendredi matin dans un supermarché de l'Aude
Crédits
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Le haut fonctionnaire a reconnu les agressions sexuelles sur mineurs dont il est accusé.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Le directeur de la DDT de l’Indre, haut représentant de l’Etat dans le département, a été mis en examen pour viol et agression sexuelle sur mineurs. Sept victimes de faits commis depuis 2006 ont été identifiées en Haute-Loire, dans le Cantal et la Nièvre. Une longue enquête devrait être nécessaire pour éventuellement en retrouver d’autres.

Le haut-fonctionnaire pédophile aurait fait au moins sept victimes en onze ans en Haute-Loire, dans le Cantal et la Nièvre.

Le directeur de la Direction départementale des territoires (DDT) de l'Indre, l’un des plus hauts représentants de l’Etat dans le département, a été mis en examen pour viol et agression sexuelle sur mineur, a rapporté vendredi 29 France Bleu.

"On peut effectivement parler de prédateur sexuel ou de grand malade éminemment dangereux", a déclaré le procureur de la République de Clermont-Ferrand. Des propos qui semblent indiquer que l’homme aurait pu faire de nombreuses victimes. Pour l’instant, sept d’entre elles, qui auraient été agressées entre 2006 et 2017, ont été identifiées.

Entendu par les enquêteurs, le mis en examen a reconnu ses penchants pour les jeunes enfants, les agressions et les viols. Le sexagénaire aurait visé les enfants de son entourage familial ou amical au Puy-en-Velay notamment, mais aussi dans le Cantal ou encore la Nièvre.

Lire aussi: Nice - le prêtre accusé de pédophilie passé par plusieurs écoles en 30 ans

Des aveux qui ne signifient pas que l’enquête sera rapide, au contraire. Etant donné la période sur laquelle se sont étalées ces agressions connues et reconnues, il est en effet possible que d’autres enfants aient subi les actes de ce prédateur sexuel présumé. Et la mobilité professionnel et géographique de l’individu risquent de compliquer les recherches.

Le suspect a notamment travaillé dans l'enseignement ou encore dans une chambre consulaire agricole dans la région parisienne. Aucun fait n’a pour l’instant été identifié dans l’Indre ou en Ile-de-France mais l’enquête pourrait durer plusieurs années selon le procureur. L’homme risque jusqu’à 20 ans de prison.

À LIRE AUSSI

Image
La balance symbole de la loi, le 19 septembre 2017 au tribunal de Rennes
Inceste, pédophilie et proxénétisme: un couple devant le tribunal de Coutances
Un couple a été condamné jeudi à Coutances pour des faits particulièrement graves. Ils répondaient de corruption de mineurs à caractère incestueux, agressions sexuelle...
29 juin 2018 - 13:33
Société
Image
France-Soir
Pédophilie: l'ancien évêque d'Orléans renvoyé en correctionnelle pour non dénonciation
L'ancien évêque d'Orléans André Fort sera jugé devant un tribunal correctionnel pour ne pas avoir dénoncé des faits de pédophilie d'un prêtre de son diocèse, Mgr Fort ...
28 juin 2018 - 15:44
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don