Inondations dans l'Aube: un agent municipal soupçonné de détourner les dons aux sinistrés

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Inondations dans l'Aube: un agent municipal soupçonné de détourner les dons aux sinistrés

Publié le 02/11/2018 à 20:36 - Mise à jour à 20:37
© Pascal PAVANI / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un employé municipal de Carcassonne est soupçonné d'avoir volé des dons effectués par des particuliers pour les sinistrés des inondations de l'Aude. Une enquête a été ouverte.

Les accusations qui pèsent sur l'agent municipal sont très graves. Un employé municipal de Carcassonne est soupçonné d'avoir détourné des dons qui étaient destinés aux personnes sinistrés après les tragiques inondations de la mi-octobre dans l'Aude. Une enquête interne a été ouverte par la mairie de la cité médiévale.

Selon le journal l'Indépendant, qui révèle l'information, l'individu était chargé de centraliser les dons des particuliers en faveur des sinistrés particulièrement touchés par la montée des eaux. Il aurait ainsi été aperçu en train de charger ces dons dans différents voitures. "Selon certains témoignages, ce serait trois coffres de véhicules qui auraient été chargés", précise le journal local.

Lire aussi - Le coût total des inondations dans l'Aude estimé à 200 millions d'euros

L'employé municipal a été convoqué par son responsable et sommé de s'expliquer sur ces actes. Il a affirmé que les personnes à qui il avait donné ces dons étaient toutes des sinistrés et que lui-même avait été touché par les inondations. Une enquête interne a été ouverte pour vérifier les dires de l'employé qui risque d'être radié si les faits sont avérés.

Les assureurs estiment que les inondations pourraient "au final avoir occasionné plus de 30.000 sinistres". Le coût total, estimé à 200 millions d'euros, se répartit entre les habitations (68%), les véhicules (18%) et les biens professionnels (14%).

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 126 communes du département de l'Aude, qui concentre "à lui seul 90% des dommages", selon les assureurs, ce qui doit permettre aux personnes touchées d'être indemnisées rapidement.

La Fédération française de l'assurance a précisé dans son communiqué que les assureurs accepteront les déclarations de sinistres "jusqu'au 30 novembre 2018 pour les communes reconnues en état de catastrophe naturelle".

Voir:

Inondations dans l'Aude: des pillards interpellés

Inondations et crues : ils ont tout perdu

Inondations dans l'Aude: des dégâts "de l'ordre de 200 millions d'euros", annonce Le Maire

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un employé municipal de Carcassonne est soupçonné d'avoir volé des dons pour les sinistrés des inondations de l'Aude.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-