Un employé municipal soupçonné de voler les dons aux victimes des inondations

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Un employé municipal soupçonné de voler les dons aux victimes des inondations

Publié le 03/11/2018 à 10:59 - Mise à jour à 11:06
© ERIC CABANIS / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un employé municipal de Carcassonne (Aude) a été surpris jeudi en train de charger dans plusieurs véhicules des dons récoltés pour les sinistrés des inondations. Une enquête interne a été ouverte.

L'homme affirme avoir simplement voulu apporter des dons à des amis sinistrés, précisant que lui aussi avait été touché par les inondations meurtrières qui ont frappé le Sud de la France et plus particulièrement l'Aude mi-octobre. Mais il est suspecté d'avoir plutôt voulu se servir dans les dons qui ont afflué pour venir en aide aux victimes de ces intempéries. Une enquête interne a été ouverte.

L'individu en question est un employé municipal de Carcassonne, selon le journal L'Indépendant qui révèle l'affaire. Il a été surpris jeudi 1er par des bénévoles qui étaient en train de gérer les dons, entreposés dans un gymnase de la ville avant d'être redistribués aux sinistrés. Ces bénévoles ont trouvé l'employé municipal en train de charger des biens non pas dans un, mais dans trois véhicules. Un manège qui a bien sûr éveillé les soupçons, malgré les dénégations de l'homme.

Voir: Macron promet aux sinistrés de l'Aude d'aller "vite" avec un fonds d'au moins 80 millions d'euros

Il a été convoqué par sa hiérarchie pour s'expliquer. L'enquête interne devrait établir s'il s'agit vraiment d'un malentendu, d'une initiative un peu trop personnelle ou simplement d'un vol, qui plus est au détriment de personnes dans le besoin. L'affaire n'avait ce vendredi pas encore donné lieu à une plainte.

Les 14 et 15 octobre, l'Aude a reçu en quelques heures l'équivalent de trois mois de pluies, les pires localement depuis 1891, qui ont fait 14 morts et plus de 70 blessées. Des centaines de personnes ont été sinistrées, leur maison dévastée, des routes ont été éventrées, des villages ravagés. Les assureurs ont enregistré près de 16.000 déclarations de sinistres pour un "coût final des dommages assurés estimé à 200 millions d'euros", selon la Fédération française de l'assurance (FFA).

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme est suspecté d'avoir voulu volé les dons aux sinistrés des inondations de mi-octobre.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-