Irak: un double attentat suicide tue au moins 27 personnes à Bagdad, Daech revendique l'attaque

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Irak: un double attentat suicide tue au moins 27 personnes à Bagdad, Daech revendique l'attaque

Publié le 31/12/2016 à 12:40
©Ahmad Al-Rubaye / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un double attentat suicide a tué au moins 27 personnes sur un marché du centre de Bagdad. Daech a revendiqué cette attaque, alors que l'armée irakienne essaie de déloger l'organisation terroriste de Mossoul.

Le mode opératoire est connu et la capitale irakienne a hélas déjà connu de telles tragédies: un double attentat suicide a tué au moins 27 personnes samedi 31 sur un marché très fréquenté du centre de Bagdad.

Le lieu et l’heure n’ont pas été choisis au hasard: les faits se sont déroulés sur le marché d’Al-Sinek, en plein cœur de la capitale irakienne, où se vend principalement des pièces pour les véhicules automobiles, à un moment où les acheteurs et les vendeurs étaient nombreux. Plusieurs employés de magasins de vente de pièces détachées étaient d’ailleurs réunies autour d’un petit-déjeuner lorsque la première explosion a retenti. Un deuxième kamikaze s’est fait sauter dans la foulée.

Il s'agit de la pire attaque depuis plus de deux mois dans la capitale irakienne. Mi-octobre, un kamikaze s’était fait exploser au milieu d’une cérémonie de condoléances dans un quartier chiite, tuant au moins 34 personnes. L’attaque de samedi a été revendiqué par Daech, ce qui ne faisait guère de doutes. L’Etat islamique revendique en effet la majorité des attentats suicide et des attentats à la bombe commis à Bagdad et dans le reste du pays.

Depuis plus de deux mois, l’armée irakienne lute aux portes de Mossoul (nord du pays) pour déloger de la deuxième ville irakienne les hommes de Daech. La cité est l’un des derniers bastions d’importance de l’Etat islamique dans le pays. Le premier ministre Haider al-Abadi avait promis de reprendre Mossoul avant la fin de l'année, ce qui ne sera donc pas le cas. Il a finalement repoussé l’échéance de trois mois.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bagdad avait déjà connu un attentat sanglant mi-octobre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-