Isère: après la découverte de la voiture de Lucas, disparu depuis dimanche, les recherches se poursuivent

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Isère: après la découverte de la voiture de Lucas, disparu depuis dimanche, les recherches se poursuivent

Publié le 26/04/2017 à 15:22 - Mise à jour à 15:30
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les gendarmeries du Rhône et d'Isère poursuivent les recherches de Lucas, un jeune homme de 18 ans porté disparu depuis dimanche dernier. Mardi sa voiture a été retrouvée sur le plateau du Vercors.

Porté disparu depuis dimanche 23, Lucas, un jeune homme de 18 ans originaire du Rhône est toujours activement recherché par les gendarmes. Mardi 25, sa voiture a été retrouvée sur le plateau du Vercors, rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette trouvaille va permettre aux enquêteurs d'affiner leurs recherches et de continuer à fouiller le secteur ce mercredi 26. Les gendarmes de l'Isère et une brigade cynophile se sont joints aux gendarmes du Rhône dans les recherches. Fait étrange, le lieu où a été repéré la voiture n'est pas le même que celui où a été détecté le portable du jeune homme. A deux reprises les enquêteurs ont localisé le téléphone à Châbons en Isère. Un lieu situé à 90 km du domicile du jeune majeur et peu fréquenté par la famille, précise LCI.

Lucas est un lycéen en classe de terminale qui habite à Irigny dans le Rhône. Dimanche 23 il est allé voter dans la matinée avec sa mère. Le soir plutôt que de la rejoindre au cinéma comme prévu il indiqué à des proches qu'il partait se promener sans indiqué où il partait. Il ne s'est ensuite plus jamais manifesté. D'après les enquêteurs Lucas n'avait aucun problème particulier.

Un appel à témoins a été lancé par les gendarmes de l'Isère. La dernière fois qu'il a été vu, Lucas portait un pantalon marron et une chemise blanche à manches longues. Yeux bleus, cheveux courts et bruns, il mesure 1,83m et sa corpulence est mince. Sa voiture est une Peugeot 206 grise immatriculée BR-253-XD.

Quiconque susceptible d'avoir vu le disparu ou d'apporter des informations aux enquêteurs est prié de le faire en contactant la gendarmerie d'Isère au 04.76.55.90.17.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les gendarmes de l'Isère et une brigade cynophile se sont joints aux gendarmes du Rhône dans les recherches.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-