Isère: découvert du corps de l'adolescent de 14 ans disparu jeudi lors d'une randonnée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Isère: découvert du corps de l'adolescent de 14 ans disparu jeudi lors d'une randonnée

Publié le 03/03/2017 à 10:19 - Mise à jour à 10:25
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un adolescent est mort jeudi après une chute mortelle lors d'une randonnée familiale dans le Vercors. Son corps a été retrouvé ce vendredi matin par une brigade cynophile.

Une nuit d'angoisse et la terrible nouvelle qui tombe comme un couperet ce vendredi 3 au matin. Un adolescent de 14 ans, qui randonnait en famille jeudi 2 dans le Vercors et qui s'était égaré en partant devant son groupe, a été retrouvé mort à vers 4h au pied d'une barre rocheuse dans les gorges du Bruyant, près de Lans-en-Vercors (Isère).

La victime randonnait avec son père, son oncle et probablement d’autres membres de sa famille afin d’effectuer une randonnée, évaluée comme facile par les spécialistes de la montagne, dans le secteur des gorges du Bruyant à Lans-en-Vercors (Isère). Vers 19 heures, l’adolescent, avec l’accord de son père, était parti seul devant. Peu après, il a fixé un point de rendez-vous au téléphone avec son père.

Mais lorsque le reste du groupe familial est arrivé sur place, l’adolescent n’était pas là. Sa famille s'est mis à sa recherche. Vers 20h30, l'alerte a été donnée, et très vite, un important dispositif de secours a été mis en place par la CRS Alpes, avec le soutien du peloton de gendarmerie de haute-montagne de l'Isère et des pompiers du Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (Grimp), en vain.

Les maire de Lans-en-Vercors et de Saint-Nizier-du-Moucherotte, une commune proche, ont également lancé un appel aux habitants pour participer à une battue, mobilisant notamment des chasseurs pour ratisser le terrain. Avec la tombée de la nuit, les recherches ont dû être arrêtées.

Ce n'est que le lendemain, vers 4h du matin, qu'une équipe cynophile a découvert le corps sans vie de l'adolescent au pied d'une barre rocheuse. Il aurait sans doute fait une chute.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est au petit jour, vers 4h du matin, qu'une équipe cynophile a découvert le corps sans vie de l'adolescent au pied d'une barre rocheuse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-