Isère: mort suspecte d'un bébé d'un mois, les parents en garde à vue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Isère: mort suspecte d'un bébé d'un mois, les parents en garde à vue

Publié le 18/09/2018 à 17:55 - Mise à jour à 17:59
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Les parents d'un bébé d'un mois, mort subitement le 8 septembre dernier, ont été placés en garde à vue lundi en Isère. Les résultats de l'autopsie de leur nourrisson sont incompatibles avec leur version.

Un bébé d'un mois est décédé le 8 septembre dernier à Moirans en Isère. Ses parents ont déclaré qu'il devait sûrement avoir succombé à une mort subite du nourrisson. Mais la version du couple n'est pas compatible avec les résultats de l'autopsie qui a été récemment pratiquée.

Selon l'information révélée par Le Dauphiné Libéré, les examens médico-légaux ont mis en évidence de graves blessures dont des fractures multiples à la tête et aux jambes, laissant entendre que le petit garçon a été battu à mort ou qu'il est accidentellement et lourdement tombé au sol.

Quand les gendarmes ont reçu les résultats de l'autopsie, ils sont allés au domicile des parents pour les interpeller, mais ces derniers avaient fui. Ils n'ont pu être localisés, arrêtés et placés en garde à vue que lundi 17.

Lire aussi: une mère, qui vendait du sexe en ligne, accusée de maltraitance sur son bébé

Le père, un homme âgé de 39 ans, et la mère, une femme âgée de 23 ans, nient tous les deux toute implication dans la mort de leur bébé. Ils étaient ce mardi 18 toujours en cours d'audition et doivent être présentés à un juge d'instruction mercredi 19.

Le parquet a précisé auprès du Dauphiné Libéré que les deux individus étaient déjà connus des services de police, pour des faits de violences et d'infraction à la législation sur les stupéfiants.

Et aussi:

Bébé jeté du 7e étage: une mère infanticide condamnée à huit ans de prison

Seine-et-Marne: elle se suicide en se jetant sous un train avec son bébé

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un couple d'Isérois a fini en garde à vue après que l'autopsie de leur bébé d'un mois a révélé des résultats incompatibles avec leur version des faits.

Newsletter





Commentaires

-