Isère: pour éviter la fermeture d'une classe une école inscrit des moutons

Isère: pour éviter la fermeture d'une classe une école inscrit des moutons

Publié le 09/05/2019 à 15:39 - Mise à jour à 15:45
©Peter O'Connor/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'école primaire de Crêts en Belledonne, dans l'Isère, a inscrit 15 moutons en tant qu'élèves au sein de l'établissement mardi 7. Ce geste symbolique a été décidé pour protester contre la fermeture d'une classe.

L'école primaire de Crêts en Belledonne, en Isère, a inscrit 15 moutons au sein de son établissement mardi. Le geste symbolique a été décidé pour protester contre la fermeture d'une classe à la rentrée prochaine.

L'école a en effet appris en mars dernier que l'une des 11 classes serait fermée à la rentrée 2019. Cela fait suite à une très légère baisse d'effectifs: le nombre d'élèves à baissé de 266 à… 261 élèves.

"Il y a ici des enfants en difficulté, mais l'éducation nationale ne se préoccupe pas des arguments de terrain, juste des chiffres", s'est désolée une membre de la FCPE mardi, au micro de BFMTV.

A voir aussi: Des moutons au pied d'une prison, échappée bucolique en Isère

Lors d'une manifestation organisée pour protester contre la mesure administrative, un éleveur de la région s'est joint au personnel enseignant avec ses moutons et certificats de naissance à l'appui, a inscrit certaines de ses bêtes.

"Avec cela, on ne devrait pas avoir de fermeture", s'est amusée la syndicaliste qui explique que le geste symbolique était sur "l'humour pour mobiliser les gens" et éviter le "gâchis" que représenterait une fermeture de classe.

A lire aussi:

Fermetures d'écoles, classes surchargées: Macron veut rassurer une communauté éducative sur le qui-vive

Brest: un mouton retrouvé pendu, égorgé et dépecé dans un parc

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des moutons ont été inscrits dans une école de l'Isère pour protester contre la fermeture d'une classe.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-