Isère: pressé d'aller au parc d'attractions, il est flashé à 250 km/h

Isère: pressé d'aller au parc d'attractions, il est flashé à 250 km/h

Publié le 01/08/2018 à 16:11 - Mise à jour à 16:22
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un jeune conducteur a été flashé à 250 km/h mardi matin sur l'autoroute A43 à hauteur de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Il a expliqué aux gendarmes qu'il voulait éviter la file d'attente à l'entrée du parc d'attractions Walibi. Son permis a été suspendu.

Il a un peu trop appuyé sur le champignon. Un jeune conducteur a été flashé à 250 km/h sur l'autoroute A43 mardi 31 juillet au matin à hauteur de Saint-Quentin-Fallavier en Isère. La portion de route était pourtant limitée à 130 km/h.

Les faits se sont déroulés vers 10h30 au matin, selon France Bleu Isère. Des gendarmes ont flashé le jeune de 19 ans, titulaire du permis de conduire depuis peu de temps et donc limité à rouler à 110 km/h, en grand excès de vitesse.

Les militaires ont immédiatement fait s'immobiliser la Golf Volkswagen. A son bord: le jeune homme de 19 ans qui était le conducteur donc, mais aussi une autre personne et deux jeunes enfants.

A voir aussi: Loire - flashés à deux sur une moto à 259 km/h

L'homme a expliqué aux gendarmes qu'il avait dépassé les limitations de vitesse pour éviter la file d'attente à l'entrée du parc d'attractions Walibi, situé aux Avenières à une cinquantaine de kilomètres de là.

La sortie ludique a bien évidemment été annulée, par la force des choses, et le jeune homme a vu son permis suspendu et son véhicule immobilisé.

Il n'avait en effet que trois points sur son permis probatoire (qui n'en donne que six de base), ayant déjà commis un infraction en tant que jeune conducteur. Avec un excès de vitesse estimé à deux fois plus élevé que la vitesse autorisée, le contrevenant risque de devoir repasser le permis de conduire.

A lire aussi:

Deux fois plus de véhicules flashés en juillet sur les routes limitées à 80 km/h

Aveyron - à 163 km/h trois jours après avoir eu son permis

Drôme - un motard flashé à 300 km/h à Valence

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les gendarmes ont suspendu le permis du jeune conducteur contrôlé à 250 km/h.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-