Isère: un apnéiste expérimenté décède lors d'une séance d'entrainement dans une piscine

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Isère: un apnéiste expérimenté décède lors d'une séance d'entrainement dans une piscine

Publié le 07/01/2017 à 17:48 - Mise à jour à 17:53
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un apnéiste de 37 ans est décédé jeudi alors qu'il était en pleine séance d'entrainement à la piscine d'Echirolles (Isère). Selon certains, il aurait pu faire un malaise cardiaque. Une autopsie va être pratiquée dans les prochains jours.

L'exercice a viré au drame. En pleine séance d'entrainement à la piscine d'Echirolles (Isère), un apnéiste a perdu la vie jeudi 5.  Agé de 37 ans, l'homme était expérimenté et aurait pu être victime d'un malaise, selon les premières informations divulguées. Afin d'éclaircir les circonstances de sa mort, une enquête a été ouverte par la police tandis qu'une autopsie va être pratiquée dans les prochains jours. Elle permettra ainsi de savoir s'il a succombé à un malaise cardiaque ou à une noyade.

Ce jour-là, la victime s'était rendue comme chaque semaine à son cours d'entraînement d'apnée statique avec sept autres personnes. Cette discipline consiste à retenir le plus longtemps possible sa respiration. Elle est le plus souvent pratiquée en surface, en position allongée, immobile et tête dans l'eau. D'après un membre du club d'apnée d'Echirolles, qui s'est exprimé au micro de France Bleu Isère, "c'est un exercice sans danger car l'envie de respirer arrive plus vite que le manque d'oxygène". Au total, trois moniteurs encadraient la séance.

Mais il était déjà trop tard lorsque les membres du club se sont aperçus qu'il y avait un problème. Rapidement avertis, les secours ont conduit le trentenaire à l'hôpital de La Tronche où il est décédé dans la soirée. Depuis l'incompréhension demeure. "Il avait son certificat médical en bonne et due forme l'autorisant à pratiquer l'apnée", a expliqué un apnéiste présent au moment du drame. Et d'ajouter: "il était d'un bon niveau et c'était un sport qu'il pratiquait depuis trois ans. Il devait se rendre le week-end prochain à Lyon pour un stage avec un maître de la discipline".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Alors qu'il s'entrainait avec sept autres personnes, un apnéiste de 37 ans est décédé jeudi soir à la piscine d’Echirolles (Isère).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-