Isère: une maman et ses deux enfants meurent percutés par un train

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 15 décembre 2014 - 11:55
Image
Des voyageurs montent dans un train de la SNCF à quai.
Crédits
©Eldelinux/Flickr
Les enquêteurs privilégieraient la thèse du suicide.
©Eldelinux/Flickr
Une femme est ses deux enfants ont étés mortellement percutés par un train, dimanche 14 en début de soirée dans l'Isère. A ce stade, ce lundi matin, les enquêteurs privilégiaient la thèse du suicide.

Le drame est survenu peu avant 21h, dimanche 14. En début de soirée, une mère et ses deux enfants ont été percutés par un train. La jeune femme de 21 ans, sa fille de 2 ans et demi et son fils de 4 ans sont morts sur le coup.

Parti de Chambéry, le train circulait en direction de Lyon lorsqu'il a percuté la famille, selon Le Dauphiné Libéré. Le choc, violent, se serait produit environ 300 mètres avant la gare de l'Isle-d'Abeau, dans l'Isère. D'importants moyens de secours ont été dépêchés sur place, mais les pompiers et les équipes du SAMU n'ont pu que constater le décès des trois victimes. Par mesure de sécurité, le trafic a par ailleurs été rapidement interrompu dans les deux sens de circulation. Il a peu à peu été rétabli aux alentours de minuit.

Selon les premiers éléments de l'enquête ouverte par le parquet de la sous-préfecture iséroise de Vienne, les victimes ne semblaient pas vouloir traverser les voies lorsque le choc est survenu.

Le procureur Matthieu Bourrette a confirmé à France 2 que la mère et ses enfants marchaient délibérément sur les voies, dans une zone non éclairée, au moment de la collision. Ils n'auraient donc pas été happés par le train.

D'autres témoins assurent également que les victimes auraient quitté volontairement le quai de la gare toute proche.

A ce stade, la thèse du suicide serait donc fortement privilégiée par les enquêteurs. D'autant que la mère, qui était connue des services sociaux et qui était séparée des deux pères des enfants, aurait adressé plusieurs messages à ses proches avant de passe à l'acte.

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.