Israël: un Erythréen tué "par erreur" après une attaque contre une gare routière

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 19 octobre 2015 - 18:28
Image
Des agents de sécurité dans un supermarché en Israël.
Crédits
©Noam Moskovitz/Reuters
Un Erythréen a été tué par un agent de sécurité israélien qui l'avait pris pour un assaillant.
©Noam Moskovitz/Reuters
Un Arabe israélien a tué un soldat israélien âgé de 19 ans et blessé dix autres personnes dimanche dans le sud du pays. Un homme, originaire d'Erythrée, pris à tort pour un second assaillant, a été blessé par un agent de sécurité israélien avant d'être lynché par la foule.

Mitraillé et frappé par de multiples coups de pieds. C'est ainsi qu'un Erythréen est mort sans raison en Israël dimanche 18 au soir, victime d'être au mauvais endroit au mauvais moment. Le ressortissant d'Afrique de l'Est a succombé à ses blessures dans une gare routière de Beersheba dans le sud d'Israël après avoir été atteint par balles par un agent de sécurité israélien qui l’a pris par erreur pour un assaillant lors d’un attentat, et après avoir été frappé au sol par la foule, a indiqué ce lundi la police de l'Etat hébreu.

Peu avant le drame, un homme, identifié comme étant Muhanad Khaleel Uqbi, a semé la panique en entrant armé d'un pistolet et d'un couteau dans la gare routière de Beersheba. Cet Arabe israélien de 21 ans, a tué un soldat de 19 ans, s'est emparé de son fusil d'assaut M-16 et a tiré sans discrimination dans la foule, faisant 10 blessés, avant d'être abattu.

Dans la confusion, l'agent de sécurité a ouvert le feu sur l'Erythréen qui tentait de se mettre à l'abri de la fusillade. Des vidéos circulant sur internet montrent ensuite celui qui semble être l’Erythréen allongé dans son sang et des témoins lui asséner des coups de pied dans la tête. Certaines personnes s’interposent. L’Erythréen a succombé plus tard à ses blessures.

La police israélienne considère comme "extrêmement grave" l'agression de cet homme qui ne représentait "aucun danger", a dit une porte-parole. Le commandant local de la police a ordonné qu'on retrouve ceux qui ont frappé l'Erythréen.

Depuis début octobre et le soulèvement palestinien, que certains observateur considèrent comme étant la troisième Intififa, les violences ont fait 42 morts, dont plusieurs auteurs d'attentats, et des centaines de blessés côté palestinien ; ainsi que huit morts et des dizaines de blessés côté israélien.

Symbole de la tension et de la violence actuelle, à Jérusalem-Est, la partie palestinienne occupée et annexée par Israël de la Ville sainte, la police israélienne a entamé dimanche 18 la mise en place d'un mur présenté comme temporaire et censé protéger un quartier de colonisation d'attaques lancées depuis un quartier palestinien voisin. Le mur, qui doit atteindre 300 mètres de long selon une porte-parole municipale, porte des inscriptions en hébreu indiquant "barrière de police temporaire et mobile".

 

À LIRE AUSSI

Image
Les forces de sécurités israéliennes ont été massivement déployées autour du lieu de l'attaque mardi 18 novembre.
Jérusalem: trois nouvelles attaques au couteau ce lundi
Après plus de dix jours de tensions entre Israéliens et Palestiniens, le cycle de violences continue à gagner en intensité. Ce lundi, trois nouvelles attaques au coute...
12 octobre 2015 - 18:25
Politique
Image
Près de Ramallah, en Cisjordanie.
Tensions au Proche-Orient: 11 Palestiniens morts ces dernières 24 heures
En moins de 24 heures, onze palestiniens ont trouvé la mort lors d'affrontements avec l'armée et la police israéliennes. Alors que Gaza entre dans le cycle de violence...
10 octobre 2015 - 20:55
Politique
Image
Des manifestants palestiniens à Jérusalem Est.
Israël: les attaques au couteau font craindre l'escalade
Trois nouvelles attaques à l'arme blanche visant des israéliens ont eu lieu ce jeudi, faisant plusieurs blessés. La tension en Israël et en Cisjordanie née de la poudr...
08 octobre 2015 - 18:54
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don