Italie: une trentaine de migrants morts de froid sur un bateau en Méditerranée

Italie: une trentaine de migrants morts de froid sur un bateau en Méditerranée

Publié le 10/02/2015 à 09:42 - Mise à jour à 12:43
©AP/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Vingt-neuf migrants originaires d'Afrique sub-saharienne sont morts de froid sur une embarcation secourue dans la nuit de dimanche 8 à lundi 9 par des gardes-côtes italiens. Une centaine de survivants, dont six encore en situation d'hypothermie, ont été transférés lundi sur l’île italienne de Lampedusa.

Les vagues de huit mètres, le vent de force 7 et le froid glacial ont eu raison d’eux. Près d’une trentaine de migrants sont morts de froid sur une embarcation secourue dans la nuit de dimanche 8 à lundi 9 par des gardes-côtes italiens, a annoncé une source médicale. Une centaine de survivants, dont six encore en situation d'hypothermie, ont été transférés lundi sur l’île italienne de Lampedusa.

Originaires d’Afrique sub-saharienne, ils étaient 105 migrants partis à bord d’une embarcation de fortune. Ils s’étaient enfuis de Libye dans l’espoir de rejoindre le continent européen. Dimanche 8, alors qu’ils étaient encore à proximité des côtes libyennes, ils ont appelé à l'aide les gardes-côtes italiens par téléphone satellitaire.

Malgré "une situation véritablement dramatique, de vagues de 8 mètres et de vents de nord-ouest de force 7", un navire qui se trouvait dans la zone a été détourné et deux vedettes des gardes-côtes sont parties de l’île de Lampedusa afin d'aller secourir les malheureux, a rapporté Filippo Marini, un porte-parole des gardes-côtes.

Arrivées sur la zone, les deux vedettes ont embarqué les migrants, dont sept d’entre eux déjà morts de froid. Malgré les efforts du personnel médical, plus d’une vingtaine d’autres sont morts au cours de la traversée qui les conduisait vers Lampedusa.

Condition climatiques obligent, les vedettes n’ont pu pénétrer dans le port de l’île que le lundi après-midi, avec 29 corps à bord. Les secours ont évacué par hélicoptère vers d’autres sites mieux équipés les six jeunes qui se trouvaient encore en hypothermie.

Malgré l'hiver et le mauvais temps, les migrants ne se découragent pas. Alors que plus de 170.000 personnes ont débarqué sur l'île de Lampedusa en 2014, un record, 3.528 migrants sont encore arrivées en janvier, d’après les chiffres du ministère italien de l’Intérieur.

Entre fin 2014 et début 2015, en l’espace de trois semaines, les gardes-côtes italiens ont sauvé près dé 3.000 migrants, dont plus de 2.000 abandonnés à leur sort par leur équipage près des côtes italiennes.

Fin octobre, l’Union européenne a lancé l’opération Tirton coordonnée par Frontex, l’agence de l’UE chargée de surveiller les frontières. L’objectif est de contrôler les frontières maritime et de venir en aide aux navires en difficulté.

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




29 migrants sont morts de froid en mer Méditerranée dans la nuit de dimanche 8 à lundi 9.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-