Ivre, il profane un cimetière et se retrouve coincé sous une pierre tombale

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ivre, il profane un cimetière et se retrouve coincé sous une pierre tombale

Publié le 24/05/2019 à 16:46 - Mise à jour à 17:01
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 19 ans, étudiant à Bordeaux, a profané plusieurs tombes d'un cimetière juif dans la nuit de jeudi 23 à ce vendredi 24 mai. Il était ivre et a agi avec d'autres camarades. Mais il est le seul à s'être retrouvé coincé sous une pierre tombale.

Un groupe d'étudiants a profané le cimetière juif portugais du cours de la Marne, à Bordeaux, dans la nuit de jeudi à ce vendredi.

Selon Sud-Ouest, qui rapporte les faits, ils sortaient d'une nuit bien arrosée et ont dégradé treize tombes.

Un des étudiants, âgé de 19 ans, contrôlé avec un taux de 1,55g d'alcool par litre de sang, s'est même retrouvé coincé sous une pierre tombale. Ses camarades ont visiblement pris la fuite, et il a dû crier pour appeler à l'aide.

Ce sont les riverains habitant à proximité du cimetière qui ont prévenu les secours. Quand ils sont arrivés sur place, vers 6h du matin, ils ont trouvé ce jeune homme avec la jambe bloquée par un gros bloc de pierre.

Lire aussi: profanation de cimetières - "une manière de nier l'identité des Juifs

L'étudiant en question, que très légèrement blessé, a pu être placé en garde à vue immédiatement. Une enquête a été ouverte et la police est à la recherche des autres profanateurs.

Cependant, selon les premiers éléments, ce groupe d'individus aurait agi sous l'emprise de l'alcool et rien ne permet de dire s'il s'agit d'un acte antisémite.

Voir aussi:

Gard: un cimetière profané en plein week-end pascal

Champagne-au-Mont-d'Or: des croix gammées et des tags antisémites découverts dans le cimetière

Nantes: multiples vols dans un cimetière, un couple de retraités suspecté

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A Bordeaux, un étudiant ivre a profané un cimetière juif avec des camarades, et il s'est retrouvé coincé sous une pierre tombale.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-