Ivre, il tire sur des policiers avec un pistolet à billes, 6 mois fermes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ivre, il tire sur des policiers avec un pistolet à billes, 6 mois fermes

Publié le 04/10/2018 à 14:38 - Mise à jour à 14:49
© MIGUEL MEDINA / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a été condamné à six mois de prison ferme et à une forte amende à Toulouse. Il avait tiré sur des policiers avec un pistolet à billes en marge d'une fête foraine.

Sa petite farce lui a coûté six mois de prison. Un trentenaire a été interpellé il y a plusieurs semaines en marge d'une fête foraine dans le quartier Saint-Michel à Toulouse. En état d'ébriété, il s'amusait à tirer sur des policiers avec un pistolet à billes qu'il avait gagné à la fête. Il a été jugé jeudi 3.

Selon La Dépêche du Midi, qui rapporte les faits, c'est au moment de la fin de l'évènement que les faits ont eu lieu. Des policiers étaient chargés de vider les lieux et de faire partir les derniers badauds pour que les forains puissent fermer leurs manèges. C'est à ce moment qu'ils ont été la cible de plusieurs tirs de billes en plastiques.

Lire aussi - Côtes-d'Armor: un conducteur ivre et écrivant un SMS percute des gendarmes

Rapidement, les officiers localisent l'endroit d'où proviennent les projectiles inoffensifs. Il s'agit d'un immeuble en construction à proximité. Sur place ils découvrent un homme de 32 ans, ivre, qui les visait à l’aide d’un pistolet à billes qu’il venait de remporter plus tôt dans la journée. Il a été interpellé et placé en garde à vue.

A la barre du tribunal, il a tenté d'expliquer son geste :"C'est mon pistolet, je l'ai gagné à la fête foraine. J'ai tiré n'importe où car j'étais alcoolisé je ne sais même pas ce que je faisais là. Je ne visais pas les policiers je tirais partout!". Et d'expliquer: "ils m'ont dit qu'ils ont eu peur! Maintenant je vais les éviter quand je vais les voir, je ne jouerais plus avec eux".

"On ne sait pas trop si c'est un enfant ou un adulte, à 32 ans il a le comportement d'un adolescent. La police n'est pas là pour jouer avec lui! Il a 13 mentions au casier et il est sorti de prison il y a pile un an", a souligné le juge. Le trentenaire a été condamné à six mois de prison "avec maintien en détention" et devra verser 800 euros à chacun des policiers victimes de ses tirs.

Voir:

Var: ivre, il frappe sa compagne et tente de l'enterrer vivante

Ivre et quitté par sa petite amie, il viole une enfant lors d'une fête d'anniversaire

Agressée par un homme ivre aux jardins d'Eole et secourue par des migrants

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a été condamné à six mois de prison ferme et à une forte amende à Toulouse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-