"J’ai tout perdu" : Jawad Bendaoud écrit à nouveau à ses juges

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 16 janvier 2017 - 18:30
Image
Jawad Bendaoud.
Crédits
©AFP/BFMTV
"J’ai senti un truc louche", concède dans sa lettre Jawad Bendaoud, qui continue de nier tout lien avec les terroristes.
©AFP/BFMTV
Le "logeur" des terroristes du 13 novembre Jawad Bendaoud a de nouveau écrit à ses juges. Il continue de clamer n'avoir aucun lien avec les attentats, s'étant contenter de louer l'appartement. Il promet également de ne plus jamais rien faire d'illégal.

Depuis sa cellule, Jawad Bendaoud, le logeur de plusieurs des terroristes du 13 novembre, a de nouveau écrit à ses juges pour clamer son innocence. Une lettre de trois pages datée d'octobre dernier, dont le contenu a été révélé par LCI, et dans laquelle il évoque la possibilité de "commettre l'irréparable".

L'homme d'une trentaine d'années a reconnu avoir loué l'appartement de Saint-Denis aux djihadistes, cela "en toute illégalité", selon le procureur de Paris, "pour des activités de marchand de sommeil". Il nie en revanche tout lien avec une organisation terroriste comme l'Etat islamique.

"Vous êtes juge d’instruction, on aurait dis vous êtes scénariste (…) vous attendez quoi je pète une durite (sic)", écrit-il dans sa dernière lettre. "Vous cherchez quoi au juste qu’a force de craquer je comette l’irréparable je suis quelqu’un de violent depuis tout jeune (…) si je commet un acte violent on va dire c’est un terroriste Jawad mais mort de rire", argumente-t-il à sa façon.

A propos de ses locataires, "j'ai senti un truc louche mais jamais j’aurais pu imaginer une seule seconde que je venais de serrer la main et offert un toit du coca cherry, de l’oasis aux individus qui venait de commettre les pires attentats perpetré en France" raconte-t-il. En témoigne sa soirée du 13 novembre: "J’étais dans le salon avec mon père je mangais des lentilles au bœuf".

"J’avais tout pour réussir j’ai passé mon code de la route en accéléré je l’ai obtenu sans problème (…) j’ai tout perdu", poursuit-il. Et de promettre "plus jamais de ma vie je referais quoi que ce soit d’illégal quitte à manger des conserves au Resto du Cœur, la poisse me colle à la peau".

Jawad Bendaoud avait acquis une certaine "notoriété" en se confiant de manière confuse à une chaîne de télévision lors de l’assaut, assumant être le logeur mais voulant seulement "rendre service" sans connaître précisément l’identité des personnes qu’il avait pris en charge.

 

À LIRE AUSSI

Image
Jawad Bendaoud.
L'ADN de Jawad Bendaoud, le logeur des djihadistes de Saint-Denis, retrouvé sur un gilet explosif
Celui qui était déjà suspecté d'avoir logé plusieurs terroristes impliqués dans les attentats du 13 novembre vient de voir son cas s'aggraver, avec une trace ADN retro...
01 juillet 2016 - 09:14
Société
Image
Jawad Bendaoud
Jawad Bendaoud, "le logeur", pourrait échapper aux poursuites pour terrorisme
Actuellement mis en examen notamment pour "participation à une association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d’un ou plusieurs crimes d’atteintes aux ...
26 mai 2016 - 17:26
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
sarko
Nicolas Sarkozy, lapin bling-bling mariné dans des affaires en tous genres
PORTRAIT CRACHE - Que dire de Sarko, tant cet homme a défrayé la chronique, de procès-verbaux en registres de tribunaux ... ? Tout ou rien ... Cet ancien président, mi...
21 juillet 2024 - 10:13
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.