Japon: un puissant séisme secoue la région de Tokyo, pas de dégâts

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Japon: un puissant séisme secoue la région de Tokyo, pas de dégâts

Publié le 25/05/2015 à 09:47 - Mise à jour à 10:15
©Guwashi999/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Un puissant séisme s'est fait ressentir ce lundi aux alentours de Tokyo, au Japon. Il a atteint une magnitude de 5,6, selon l’agence de météorologie japonaise, et de 5,3 selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Selon un premier bilan donné par la police, aucun dégât n'est à déplorer.

Un nouveau tremblement de terre a secoué le Japon ce lundi. A 14h28 (7h28 heure française) un puissant séisme s’est fait ressentir aux alentours de Tokyo, dans la région du Kanto, ont annoncé les autorités locales. Le tremblement de terre a atteint une magnitude de 5,6, selon l’agence de météorologie japonaise, et de 5,3 selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Aucun bilan dégât n'est à déplorer, selon un premier bilan donné par la police, et la catastrophe ne risque pas d’engendrer de tsunami.

A Tokyo, la circulation du métro a tout de même dû être brièvement interrompue et les autorités de l’aéroport international de Narita, à proximité de la capitale, ont temporairement fermé les pistes pour inspection.

L’épicentre du séisme a été localisé dans l’agglomération d’Ibaraki, qui compte environ trois millions d'habitants. Selon l’USGS, le tremblement de terre a eu lieu à 34 kilomètres de Tokyo, dont la population est supérieure à 13 millions d’habitants. Le séisme n’a apparemment affecté aucune des centrales nucléaires de la région.

Le 11 mars 2011, au Japon, un puissant tremblement de terre de magnitude 9 suivi d'un tsunami avait anéanti la région littorale du Tohoku, au nord du pays. La catastrophe avait fait plus de 18.000 morts et provoqué l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima, évaluée au même degré de gravité que la catastrophe de Tchernobyl en URSS, en 1986.

Situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, le Japon enregistre tous les ans 20% des tremblements de terre les plus violents du monde. 

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le très animé quartier de Shibuya, à Tokyo, capitale japonaise.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-