"Je n'ai pas honte": Salah Abdeslam se confie dans une lettre adressée à une femme

"Je n'ai pas honte": Salah Abdeslam se confie dans une lettre adressée à une femme

Publié le 13/01/2017 à 10:35 - Mise à jour à 10:38
©DSK/Police nationale/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Salah Abdeslam, le seul survivant du commando des attentats de Paris, refuse de s'exprimer depuis son incarcération. Mais une lettre a été saisie par l’administration pénitentiaire, montrant que l'homme ne semble éprouver aucun remord.

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre 2015, à Paris, s'est confié par écrit dans une lettre adressée à une femme qui lui envoie des courriers en prison, lettre dont le quotidien français Libération publie des extraits vendredi.

Détenu le plus surveillé de France depuis son incarcération le 27 avril à Fleury-Mérogis (sud de Paris), Salah Abdeslam a toujours refusé de parler aux juges.

"Mais dans une lettre, non datée, versée au dossier d'instruction le 11 octobre, il se montre pour la première fois assez disert", écrit Libération, en publiant in extenso certains extraits de celle-ci, fautes d'orthographes comprises.

La lettre commence ainsi: "Je t'écris sans savoir par ou commencé, j'ai reçu l'ensemble de tes lettres et ne pourrais te dire qu'elle me font plaisir ou non, ce qui est sur c'est qu'elle me permette de passé quelque temps avec le monde extérieur".

D'une écriture petite et régulière, souligne Libé, Salah Abdeslam poursuit: "D'abord, je n'ai pas peur de faire sortir quelque chose de moi car je n'ai pas honte de ce que je suis et puis qu'est-ce qu'on pourrai dire de pire que ce qui ce dit déjà."

"Tu es sincère alors je vais l'être aussi, si je te demande les intentions de ta démarche c'est pour m'assuré que tu ne m'aime pas comme si j'étais une +star ou une idole+ parce que je reçois des courriers comme ca et je ne cautionne pas cela car le seul qui mérite d'être adorer c'est Allah, Seigneur de l'univers", écrit-il.

Selon Libé, Abdeslam est destinataire de nombreux courriers et n'aurait répondu qu'à cette femme, dont la dernière missive émane d'une poste du département de la Côte-d'Or (est de la France).

"Je ne cherche ni à m'élevé sur terre ni a commettre le désordre, je ne veux que la réforme, je suis musulman, c'est-à-dire soumis à Allah […] Est tu soumise? Si non Alors depeche toi de te repentir et te soumettre à Lui. N'écoute pas les gens mais plutôt les paroles de ton seigneur. Il te guidera."

La saisie de ce courrier est intervenue la veille (11 octobre) du jour où les avocats Frank Berton et Sven Mary ont annoncé renoncer à assurer sa défense, empêchés d'agir par le mutisme d'Abdeslam, précise Libération.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"N'écoute pas les gens mais plutôt les paroles de ton seigneur. Il te guidera" explique Abdeslam à son interlocutrice.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-