Jeffrey Epstein, milliardaire proche de Trump et Clinton, arrêté dans une affaire de pédophilie

Jeffrey Epstein, milliardaire proche de Trump et Clinton, arrêté dans une affaire de pédophilie

Publié le 08/07/2019 à 15:17 - Mise à jour à 16:13
©Capture d'écray YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Samedi 6, le milliardaire Jeffrey Epstein a été arrêté à l'arrivée de son jet sur le sol américain. L'homme est accusé dans une affaire de pédophilie remontant au début des années 2000. Ce proche des plus hautes perosnnalités politiques américaines a déjà été condamné par la justice au terme d'une procédure qui a suscité la polémique.

L’affaire est sordide et les connexions politiques du suspect la rendent particulièrement sensible. Samedi 6, l’homme d’affaires Jeffrey Epstein a été arrêté dans  une affaire de "trafic sexuel" et sera présenté à un juge ce lundi 8. Le milliardaire a été appréhendé par le FBI à l’arrivée de son jet, de retour d’un voyage en France.

Selon des informations du site américain The Daily Beast (voir ici), les charges qui pèsent contre l’homme concernent les cas d’une douzaine de mineures abusées à New York ou en Floride entre 2002 et 2005. Epstein serait plus particulièrement inculpé pour des charges passibles de 45 ans de prison. Le détail exact ne sera connu que ce lundi, lors de la comparution.

L’homme a déjà dû faire face à la justice dans le passé pour des actes similaires généralement commis dans sa propriété de Palm Beach. En 2005, il est accusé par une enquête d’avoir eu recours à des prostituées âgées de 13 à 16 ans, plus de 30 victimes potentielles avaient été identifiées, qu’il rémunérait entre 200 et 300 dollars pour des "massages" et divers actes sexuels. Ce sont les parents de l’une des victimes, âgée de 14 ans, qui avaient porté plainte.

La conclusion judiciaire avait déclenché la polémique : alors qu’il encourait la prison à perpétuité, Jeffrey Epstein avait passé un accord avec l’accusation. Plaidant coupable de sollicitation de prostitution de mineure, les autres charges étant abandonnées, il sera condamné à 18 mois de prison ferme. Il n’en effectuera que 13, bénéficiant en outre d’une détention aménagée (lui permettant notamment de se rendre à son bureau pour poursuivre ses activités professionnelles six jours sur sept).

Malgré sa libération, le dossier ne s’est jamais complètement éteint, et des témoignages ont continué à affluer. Ce sont certains de ces témoignages qui ont motivé finalement les procureurs fédéraux de relancer la procédure à l’encontre de l’homme d’affaires, les faits n’étant pas prescrits.

Voir aussi - Pédophilie et libertinage: un couple et un médecin arrêtés à Poitiers

L’affaire Epstein est surtout sensible pour les connexions de l’homme avec la haute administration américaine. Il était notamment très proche de l’ancien président Bill Clinton au début des années 2000, mettant fréquemment son jet à disposition pour des voyages. Il est notoirement proche du prince Andrew, le frère du prince Charles, et de plusieurs juristes de premier plan. Mais Jeffrey Epstein cultive aussi ses relations avec Donald Trump, un lien qui remonte à l’époque où le président des Etats-Unis était un homme d’affaires à succès. Ce dernier expliquait en 2002, comme le rappelle un portrait du New York Magazine (avant que n’éclate les affaires de pédophilie). "On dit même qu’il aime les belles femmes autant que moi, et que beaucoup d’entre elles sont assez jeunes. Il n’y a pas de doutes, Jeffrey a une bonne vie sociale" explique celui qui, 16 ans plus tard, deviendra le locataire de la Maison-Blanche.

Lire aussi:

Condamné pour meurtre et actes de pédophilie, il viole un codétenu

Pédophilie dans le foot: la FFF va renforce les contrôles des antécédents

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jeffrey Epstein est proche de personnalités politiques de premier plan.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-