Jonathan Paul Koppenhaver, ex-star du MMA, condamné à perpétuité pour avoir violé et tabassé sa compagne

Jonathan Paul Koppenhaver, ex-star du MMA, condamné à perpétuité pour avoir violé et tabassé sa compagne

Publié le 06/06/2017 à 16:43 - Mise à jour à 17:18
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Jonathan Paul Koppenhaver a été condamné lundi pour 29 chefs d'accusation dont enlèvement, séquestration et viols sur sa compagne de l'époque, l'actrice pornographique Christy Macks. Il écope de la réclusion criminelle à perpétuité.

L'actrice pornographique Christy Macks souffre encore de graves traumatismes psychologiques depuis qu'elle s'est vue mourir sous les coups de son compagnon, Jonathan Paul Koppenhaver, ex-star du MMA, en 2014. Lundi 5, ce dernier a été condamné à la prison à perpétuité par le tribunal de Las Vegas.

Le suspect avait été reconnu coupable en mars de 29 chefs d'inculpation, dont viol, enlèvement et agression, mais le jury avait rejeté celui de tentative de meurtre. Il bénéficiera d’une possibilité de libération sur parole dans 36 ans, a précisé le tribunal.

Les faits remontent à 2014. Le champion des MMA accusait sa petite amie d'avoir une liaison avec l'un de ses amis, Corey Thomas. Il avait alors violemment frappé Christy Mark, avant de la violer à plusieurs reprises, et de la séquestrer pendant des heures. La jeune femme souffrait de multiples fractures, notamment au visage, et d'une profonde lacération au foie. Elle avait été hospitalisée pendant plusieurs jours.

"Je ne ressens que de la joie en moi maintenant que je sais que je vais être condamné à la perpétuité. J'entends souvent des hommes dans les cellules voisines pleurer après avoir écopé de peines similaires, mais comment pourrais-je pleurer?", avait expliqué le prévenu dans un tweet alors qu'il venait de faire une tentative de suicide suite à son incarcération.

Il avait également écrit une lettre à sa victime en expliquant être "désolé pour l'homme que j'ai été, je suis désolé de t'avoir blessée", ajoutant qu'il espérait qu'un jour elle lui écrirait ou lui rendrait visite "pour qu'il puisse présenter ses excuses".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le suspect avait été reconnu coupable en mars de 29 chefs d'inculpation, dont viol, enlèvement et agression.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-