Jugé pour agressions sexuelles sur trois enfants: "Elle m'a cherché"

Jugé pour agressions sexuelles sur trois enfants: "Elle m'a cherché"

Publié le 03/12/2018 à 15:53 - Mise à jour à 16:09
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a été condamné par le tribunal correctionnel d'Epinal pour des agressions sexuelles sur trois jeunes enfants. Malgré les éléments accablants, l'homme a constamment nié les faits.

A la barre, il a continué à nier les accusations, comme il le fait depuis ces deux dernières années qu'il a passé en détention provisoire. Vosges Matin rapporte ce lundi 3 le procès d'un homme de 46 qui comparaissait devant un tribunal d'Epinal pour des agressions sexuelles sur trois très jeunes enfants, un garçon et deux filles de huit ou neuf ans.

Les trois victimes font partie de l'entourage proche de l'accusé et rapportent toutes des faits similaires. Face à certains détails concordants, l'homme admet une partie des faits pour l'une des petites filles. Le quadragénaire admet avoir "fait un bisou" à une fillette de neuf ans certes, mais celle-ci se faisait pressante à son encontre. "Elle m'a cherché" assure le prévenu. "Je lui ai fait un bisou pour qu’elle me laisse tranquille". Il conteste formellement les faits sur les deux autres dossiers.

Autre élément à charge: la fouille de l'ordinateur du suspect a permis de mettre en évidence la présence de 387 images pédopornographiques. Là aussi il conteste les faits, expliquant avoir acheté –ce qui s'avèrera exact– son ordinateur dans un magasin de dépôt-vente. L'appareil aurait pu contenir les images perverses antérieurement à l'achat, ce que conteste le magasin qui assure que les appareils sont "nettoyés" avant remise en vente.

Lire aussi - Vidéos de viols d'enfants: le père pédophile interpellé en Dordogne

L'accusé était également accablé par l'expertise psychologique le décrivant comme atteint d'une perversion sexuelle de nature pédophile, et un rapport gynécologique qui a démontré un début de pénétration sur l'une des fillettes.

La défense tentera de plaider la "prudence" nécessaire avec "la parole des enfants qui ont tous des fragilités" pour demander la relaxe au bénéfice du doute. Le tribunal retiendra le doute sur la détention d'images pédopornographiques, mais condamnera le quadragénaire à quatre ans de prison ferme.

Voir aussi:

Le gang de pédophiles qui visait les bébés a fait une trentaine de victimes

Pédophilie: un troisième prêtre mis en examen en une semaine

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a nié devant le tribunal les agressions sexuelles sur les enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-