Kim Kardashian: l'enquête avance grâce à un bijou retrouvé, mais l'ombre du canular plane toujours

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Kim Kardashian: l'enquête avance grâce à un bijou retrouvé, mais l'ombre du canular plane toujours

Publié le 10/10/2016 à 07:23
©Brendan McDermid/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'un des bijoux dérobés à Kim Kardashian a été retrouvé à proximité de l'hôtel du VIIIe arrondissement où la star s'est faite agresser. L'enquête pourrait progresser rapidement.

L’affaire du vol des bijoux de la star de télé-réalité Kim Kardashian connaît des remous et reste, par bien des aspects, pour le moins trouble. Selon une information révélée par M6, les voleurs qui ont dérobé l’équivalent de 9 millions d’euros de joaillerie à la victime ont perdu un des bijoux dans leur fuite à vélo. Pas de chance pour eux, le journal britannique Daily Mail, qui confirme l’information, précise qu’une trace ADN a été retrouvé sur le bijou en question, ce qui pourrait permettre à l’enquête de progresser rapidement.

Car celle-ci retse pour le moins dans le vague. Selon les enqueteurs cinq hommes de type européen et parlant un "français sans accent" sont impliqués dans le braquage, sur lequel des interrogations subsistent, que les investigations ne parviennent pas encore à éclaircir. Kim Kardashian est en effet restée seule, avec ses bijoux, sans la protection de ses gardes du corps, et relativement incognito (les autres membres de l’émission L’Incroyable famille Kardashian résidaient dans un autre hôtel). Or les agresseurs, déguisés en policiers, et qui sont rentrés sans mal dans son hôtel, avaient donc eu vent de sa présence et de sa vulnérabilité.

Le site d’information sur les stars Melty.fr se laisse même aller à l’hypothèse d’un canular mis au point par Kim Kardashian elle-même, relevant un article de la version américaine du Huffington Post (effacé depuis) où la star, interviewé par la production de L'incroyable Famille Kardashian leur aurait avoué avoir tout manigancé pour faire parler d'elle. Selon un membre de la production, elle aurait dit: "Je ne savais pas que ce que nous avons fait à Paris était illégal. Je veux revenir en arrière".

Ces informations n’ont pas été confirmées par les enquêteurs, qui sont donc officiellement toujours à la poursuite des cinq ravisseurs.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les conditions exactes dans lesquelles se sont déroulés les faits restent floues.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-