L214: une nouvelle vidéo choc montre les conditions d'élevage des cochons dans deux exploitations bretonnes (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

L214: une nouvelle vidéo choc montre les conditions d'élevage des cochons dans deux exploitations bretonnes (vidéo)

Publié le 29/06/2017 à 09:30 - Mise à jour à 10:02
©Capture d'écran Youtube/ Association L214
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans une vidéo choc publiée ce jeudi, l'association de défense des animaux L214 frappe fort. L'organisation dénonce les conditions d'élevage des porcs dans deux structures bretonnes.

Attention les images peuvent choquer. Une vidéo rendue publique par l'association L214 sur le site du Parisien ce jeudi 29 montrent des scènes accablantes dans deux élevages de Beuzec-Cap-Sizun et de Douarnenez dans le Finistère. Dans cette vidéo, on peut voir de nombreux manquements qui sont décrits par la voix du chanteur Arthur H en commentaire dans la vidéo,"les cochons sont entassés, ils vivent sur du béton, sans jamais sortir. Les animaux sont blessés, laissés sans soin. On peut imaginer leur souffrance et leur détresse. Certains n'y résistent pas". On aperçoit aussi des cadavres de porcs qui jonchent le sol et des porcelets morts entassés dans des caisses.

Les truies, quand à elles,"sont enfermées une grande partie de leur vie dans des cages individuelles, dans lesquelles elles ne peuvent pas se retourner. Les mères en cage donnent naissance à des petits dont elles ne peuvent pas s'occuper", ajoute le commentateur qui dénonce aussi l'usage d'antibiotiques et d'hormones.

Les deux élevages, qui n'appartiennent pas à l'entreprise bretonne Hénaff, sont des sous-traitants de la marque. La responsable marketing de l'enseigne a d'ailleurs précisé au Parisien, qu'"il revient à ces groupements de veiller au bien-être animal", avant d'ajouter vouloir s'assurer de "la véracité" des images, qui n'est pas encore établie.

Une pétition a été lancée par l'association de défense des animaux pour alerter les dirigeants la marque. 

Cette vidéo intervient trois semaines après une autre révélation de l'association dans un élevage de porcs des Yvelines. Le jeudi 8 mai, L214 dénonçait le "gazage" des cochons dans des puits de CO2.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'association L214 dénonce de nombreux manquements dans deux élevages de cochons en Bretagne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-