La Crèche: six blessés dont deux graves après l'effondrement d'un balcon

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La Crèche: six blessés dont deux graves après l'effondrement d'un balcon

Publié le 28/08/2017 à 13:11 - Mise à jour à 13:12
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le balcon d'une maison située à La Crèche, dans les Deux-Sèvres, s'est effondré un peu après 22h dimanche soir. L'incident a fait six blessés dont deux graves.

Six jeunes hommes ont été blessés dimanche 27 au soir à La Crèche, une petite commune des Deux-Sèvres, dans l'effondrement d'un balcon privé. Les faits se sont déroulés aux alentours de 22h, le fils de propriétaires de la maison avait convié quelques amis chez lui, en l'absence de ses parents, pour regarder le match Monaco-Marseille rapporte La Nouvelle République.

Sept jeunes se trouvaient sur le balcon lorsque celui-ci s'est effondré pour une raison inconnue. Philippe Mathis, le maire de La Crèche, a fait savoir à France Bleu: "c'est une maison des années 50. Le balcon fait six-sept mètres de long, il est en béton avec une grille en fer forgé. Et ce balcon s'est plié, s'est couché sur lui-même". Les six jeunes ont été projetés sur le gravier du jardin en contrebas. Ils se sont tous relevés par leurs propres moyens. Les témoins de la scène ont immédiatement prévenu les secours qui sont intervenus avec célérité pour prendre en charge les blessés.

Deux jeunes hommes de 18 ans ont été hospitalisés dans un état grave, l'un, souffrant notamment d'un traumatisme crânien, au CHU de Poitiers, l'autre au Centre hospitalier de Niort. Leurs jours n'étaient toutefois pas en danger. Les quatre autres traumatisés ont également été pris en charge à Niort.

La gendarmerie a ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de ce drame qui aurait pu avoir une plus tragique conclusion.

Cet accident rappelle celui, au bilan bien plus élevé, qui avait eu lieu à Angers en octobre 2016. Quatre personnes avaient alors trouvé la mort et 20 autres avaient été blessées.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux jeunes hommes de 18 ans ont été hospitalisés dans un état grave, l'un, souffrant notamment d'un traumatisme crânien, au CHU de Poitiers, l'autre au Centre hospitalier de Niort.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-