La dispute dégénère: elle tire au Taser sur son ex-mari et abat sa fille qui appelle la police

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La dispute dégénère: elle tire au Taser sur son ex-mari et abat sa fille qui appelle la police

Publié le 21/12/2018 à 08:06 - Mise à jour à 08:10
© SUZANNE CORDEIRO / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Mardi, une dispute familiale a dégénéré dans la ville de Kent (Etats-Unis): la mère a abattu sa fille qui appelait la police, alors que le père était ligoté après avoir été atteint par un tir de Taser.

La dispute familiale s'est transformée en drame, mais la mère de famille armée avait visiblement envie d'en découdre. Une femme de 52 ans a tué sa fille de 14 ans d'une balle en pleine tête. L'adolescente était en train d'appeler la police au secours constatant qu'une dispute entre ses parents était en train de dégénérer.

Les faits se déroulent dans l'Etat de Washington au nord-ouets des Etats-Unis comme le rapporte la presse locale. Svetlana Laurel, 52 ans, passait la soirée du mardi dans la maison de son ex-mari auprès de leur fils de 12 ans. Cette employée de Boeing a perdu la garde de ses deux enfants, mais était malgré tout présente le temps pour l'ex-mari et la fille aînée du couple de faire une sortie.

Lorsque le père et la fille rentre chez eux, Svetlana est toujours là. Mais elle a dans la main un Taser, un pistolet à impulsion électrique, et a bien l'intention de s'en servir. Elle tire sur son mari estimant que ce dernier "a ruiné sa vie".  Le père de famille neutralisé, elle l'attache (apparemment avec le fils) tandis que l'aînée de 14 ans, apeurée, se précipite à l'étage. Là, la malheureuse va composer le 911, le numéro d'urgence aux Etats-Unis, pour appeler de l'aide.

Lire aussi: Il tire une balle dans la tête de son fils pour "mettre fin à une altercation"

Mais Svetlana Laurel monte aussi dans la chambre et voit que sa fille est train d'appeler les forces de l'ordre. La mère est toujours armée, mais cette fois ce n'est plus un Taser qu'elle a dans la main, mais une arme à feu. L'opératrice du 911 expliquera avoir entendu la mère crier "Tu appelles le 911!" et une menace de "faire sauter la tête" de l'adolescente, suivie d'une détonation.

Le père et le fils réussissent pendant ce temps à se détacher. Le jeune garçon monte à l'étage et est le premier à voir sa sœur au sol, la tête en sang. La mère redescend au rez-de-chaussée pour poursuivre son plan: abattre son ex-mari. Mais le coup ne partira pas et l'époux parviendra à maîtriser la meurtrière de leur fille. Les forces de police qui finiront par arriver ne seront plus là pour séparer une dispute conjugale violente, mais bien pour arrêter une mère qui venait d'abattre à bout portant sa propre fille.

Voir aussi:

Paris: sa montre arrête une balle et lui sauve la vie

Seine-et-Marne: un chef d'entreprise retrouvé mort dans son camion, une balle dans la tête

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La mère a abattu sa fille lors de la dispute familiale.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-