La dispute pour une place de parking dégénère: un homme abattu

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La dispute pour une place de parking dégénère: un homme abattu

Publié le 02/08/2019 à 08:47 - Mise à jour à 08:49
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Jeudi 1er août, une dispute pour une place de parking a dégénéré en meurtre. Un homme a sorti une arme à feu et tiré sur sa victime morte avant l'arrivée des secours.

Le motif est dérisoire mais la conclusion tragique: un homme a été abattu jeudi 1er août dans la commune de Béziers (Hérault) après une dispute dont le motif serait une simple place de parking.

Les faits se sont déroulés en fin de journée comme le rapporte le journal local Midi libre. Deux femmes, décrites comme étant voisines pour une simple place de stationnement. La conversation s’envenime, le ton monte, et c’est alors que les deux compagnons des femmes vont intervenir et participer à la dispute.

Mais l’un des deux hommes sort alors une arme à feu et tire sur la victime, l’atteignant mortellement au niveau du thorax. Il prend alors la fuite à bord de son véhicule.

Lorsque les secours arrivent, il est déjà trop tard: la victime a succombé. L’homme abattu est âgé d’une trentaine d’années tandis que le tireur présumé, lui, aurait plutôt entre 20 et 30 ans.

Lire aussi - Liévin: pour une place de parking il prend deux coups de couteau

Il est actuellement toujours recherché et les forces de l’ordre ont pu l’identifier sur la base des témoignages recueillis sur les lieux du meurtre.

Une affaire sordide qui rappelle un cas similaire en septembre 2018 à Saint-Pierre-des-Corps dans la banlieue de Tours où deux frères de 21 et 24 ans ont battu à mort un père de famille de 43 ans au motif que celui-ci venait de leur prendre leur place de parking.

Voir aussi:

Tours - Tué pour une place de parking: "pas grave" pour les agresseurs

Loire-Atlantique: un homme en fauteuil roulant agressé et gazé pour une place de parking

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La police recherche activement le principal suspect.

Newsletter





Commentaires

-