La doyenne des Français, Honorine Rondello, vient de souffler ses 114 bougies

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La doyenne des Français, Honorine Rondello, vient de souffler ses 114 bougies

Publié le 28/07/2017 à 18:31 - Mise à jour à 18:33
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La doyenne des Français, Honorine Rondello, vient de fêter ce vendredi ses 114 ans. Elle dépasse ainsi l'âge de la précédente doyenne, Elisabeth Collot, qui s'est éteinte le 6 septembre dernier à l'âge de 113 ans.

Cela fait bientôt un an qu'Honorine Rondello est devenue la doyenne des Français. Et ce vendredi 28 est un jour important pour elle puisqu'elle vient de souffler ses 114 bougies. Elle dépasse ainsi l'âge de la précédente doyenne, Elisabeth Collot, qui s'est éteinte le 6 septembre dernier à l'âge de 113 ans.

Bretonne, la centenaire "a toute sa tête", "est autonome, gère seule sa toilette, descend seule en fauteuil avec l'ascenseur pour manger, et elle lit énormément", avait déclaré en septembre dernier Agathe Chante, la directrice de l'Ehpad où Honorine Rondello vit depuis une mauvaise chute en 2010. L'établissement est situé à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume dans le Var .

Selon les témoignages de celles et ceux qui l'entourent, elle aime beaucoup lire, notamment des romans historiques ou d'aventures et des policiers. En parallèle, elle regarde les informations, le Tour de France et lit beaucoup le journal local mais n'entend plus très bien. Elle va également à la messe une fois par mois, reçoit tous les jours la visite de la fille (désormais octogénaire) et aime beaucoup les jeux de mémoire.

Née le 28 juillet 1903 à Paimpol dans les Côtes-d'Armor, elle s'était installé définitivement dans le Sud à l'âge de 26 ans après avoir rencontré son mari alors qu'elle était au service d'une riche famille à Menton (Alpes-Maritimes). Mais pour autant, la vieille dame, qui se déplace uniquement en fauteuil roulant, n'a jamais oublié ses racines, restant attachée à sa Bretagne natale. Désormais, elle a décidé de prendre la vie avec beaucoup de légèreté: "je prends la vie comme elle vient maintenant. Je me laisse vivre", avait-elle déclaré au Télégramme.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Honorine Rondello vient de fêter ses 114 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-