La famille de Nordahl Lelandais veut changer de nom

La famille de Nordahl Lelandais veut changer de nom

Publié le 03/06/2019 à 18:45 - Mise à jour à 18:46
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Agressés début février, le frère de Nordahl Lelandais et sa mère commencent à envisager de changer de nom, celui du meurtrier de la petite Maëlys devenant trop lourd à porter. C'est l'avocat de la famille qui a évoqué cette option ce lundi 3 juin.

Deux hommes, qui avaient agressé Sven Lelandais début février, et lui avaient même cassé le nez, ont été condamnés ce lundi par le tribunal correctionnel de Chambéry.

Le voisin de la victime a écopé de deux ans de prison, dont un avec sursis, ainsi que d'une mise à l'épreuve. Selon Le Dauphiné Libéré, qui rapporte l'information, un mandat d'arrêt a été émis à son encontre puisqu'il était absent lors de l'audience.

Le deuxième individu, âgé de 31 ans, a lui eu une peine d'un an de prison avec sursis, et également d'une mise à l'épreuve.

Sven Lelandais a très mal vécu cette agression, qui s'est de plus déroulé devant les yeux de sa mère, également choquée.

La situation est devenue tellement difficile à gérer pour la famille de Nordahl Lelandais que ses membres ont commencé à envisager à ne plus s'appeler Lelandais.

Lire aussi: Sven Lelandais, frère de Nordahl, violemment agressé devant sa mère

"On est dans cette situation où parce qu'ils s'appellent Lelandais, on leur fait payer plus qu'ailleurs. Aujourd'hui la famille se cache et reste enfermée. Vous imaginez leur vie, ils ne peuvent plus porter le nom qu'ils ont", a ainsi déclaré leur avocat Maître Marc Dereymez sur France Bleu Pays de Savoie.

Et d'ajouter: "Ça ne changera pas beaucoup la situation, mais ils y ont réfléchi en se disant «on va essayer de se faire une nouvelle personnalité, on ne peut plus porter le nom que l'on porte depuis des centaines d'années, le nom de notre fils»".

Voir aussi:

Mort de Thomas Rauschkolb: une photo réveille la piste Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais: le dossier des vidéos porno de ses ex diffusées sur Internet classé sans suite

Nordahl Lelandais: après le tueur en série, l'agresseur pédophile en série?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La famille de Nordahl Lelandais (dont on voit la maison ci-dessus) envisage de changer de nom.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-