La femme et l'amant tentent de tuer le mari de "manière créative"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La femme et l'amant tentent de tuer le mari de "manière créative"

Publié le 23/10/2018 à 11:06 - Mise à jour à 11:17
©Activedia/Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un Britannique, condamné à mort par une tumeur au cerveau, a vécu des mois mouvementés durant lesquels sa femme et l'amant de celle-ci ont tenté de le tuer de "manière créative". Le tribunal a révélé lundi que l'épouse avait fait des recherches sur Internet sur la meilleure façon de se débarrasser de lui.

Raymond Weatherall, un Britannique condamné à mort par une tumeur au cerveau inopérable, a failli mourir plus tôt que prévu, à plusieurs reprises et de manières différentes de la main de son épouse Hayley, de l'amant celle-ci Glenn, et de la fille de ce dernier Heather.

Les faits se sont déroulés entre l'été 2017 et le printemps 2018 autour de la ville de Sandwich dans le Kent (Angleterre), où la victime réside. Lors du procès, le tribunal de Maidstone a révélé lundi 22 que l'épouse avait fait des recherches sur Internet.

Les enquêteurs ont ainsi découvert en fouillant son ordinateur qu'elle avait tapé les mots suivants: "comment tuer quelqu'un de manière créative?", "techniques pour tuer en silence", "les 16 étapes pour tuer quelqu'un sans se faire attraper".

Lire aussi: un homme condamné à 22 ans de prison pour avoir tenté de tuer sa sœur à la hache

Après la dernière tentative de meurtre (à laquelle il a survécu), Raymond a décidé d'expliquer à la police ce qu'il traversait: que sa femme et son amant complotaient pour l'achever.

En novembre, ils lui ont tiré dessus à la marina de Sandwich. La balle est entrée par une joue et ressortie par l'autre sans le tuer.

Ils ont aussi essayé de l'empoisonner, de l'incinérer vivant après avoir provoqué un incendie avec une explosion et même de le noyer alors qu'il était sorti pêcher.

Simon Taylor, le procureur, a expliqué que les trois accusés s'étaient "mis d'accord sur le fait que Raymond Weatherall devait être assassiné et chacun d'entre eux a étudié le meilleur moyen d'y parvenir", selon les médias locaux.

Lors d'une audience, Hayley Weatherall a reconnu que la fusillade à la marina était préméditée et qu'elle avait suivi les instructions de son amant pour la tentative d'empoisonnement.

Les trois accusés risquent de lourdes peines de prison, mais le verdict n'est pas près de tomber. Le procès doit encore durer plusieurs semaines.

Et aussi:

Hérault: il massacre sa femme et son amant au marteau et à l'arme blanche

Lyon: quatre femmes condamnées pour avoir agressé leur amant

Un homosexuel français de 68 ans tué et découpé par son jeune amant en Inde

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Condamné par une tumeur au cerveau, un homme a vu sa femme tenter de le tuer à plusieurs reprises avec l'aide son amant.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-