La gourou d'une secte condamnée à 5 ans de prison en son absence

La gourou d'une secte condamnée à 5 ans de prison en son absence

Publié le 03/10/2018 à 11:01 - Mise à jour à 11:06
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Mardi, une femme de 55 ans a été condamnée à la peine maximale de cinq ans de prison pour travail dissimulé et abus de faiblesse. Luce Barbe dirigeait la "Ferme des deux soleils" où une vingtaine d'adeptes ayant parfois liquidé leur patrimoine travaillaient gratuitement sur fond d'enseignements ésotériques.

Elle était jusque-là absente, maintenant condamnée elle est en fuite. Une "gourou" a été condamné à cinq ans de prison ferme par un tribunal de Vesoul mardi 2, en son absence, pour abus de faiblesse d'une personne en état de sujétion psychologique et travail dissimulé. Non seulement l'accusée n'était pas présente à la barre, mais un autre absent a été remarqué: la propre avocate de l'accusée.

Luce Barbe a dirigé pendant trois ans, de 2009 à 2012, la "Ferme des deux soleils", basée à Servance dans le département de Haute-Saône. Une vingtaine de personnes ont travaillé sur place sans jamais être rémunérées. Et pour cause: la ferme en question abritait en réalité une "secte" –même si ce terme n'a pas de qualification juridique en droit français– où Luce Barbe imposait à ses adeptes un enseignement ésotérique visant à les "purifier". La "gourou" proposait également des "thérapies" payantes aux adeptes.

L'accusée parvenait, une fois ses adeptes tombés sous son emprise, à les pousser à vendre leurs biens en plus de travailler gratuitement. Les fonds ainsi récupérés ont permis de financer des magasins et même une brasserie pour développer le "business" de la gourou. Seule son arrestation en 2012 mettra fin aux dérives.

Voir aussi - Japon: exécution de 7 ex-membres de la secte Aum pour l'attaque au gaz sarin de 1995

Résidant dans le Morbihan où elle tient un gîte, l'accusée s'est soustraite à son procès au moment où les gendarmes venaient la chercher dans le cadre d'un mandat d'amener. Il a cependant été remis au tribunal deux clés USB contenant des messages audio dans lesquels Luce Barbe nie les faits qui lui sont reprochés et annonce son intention "d'en finir".

Lire aussi:

Allison Mack ("Smallville") admet avoir recruté et torturé des esclaves sexuelles pour la secte Nxivw

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La gourou écope de cinq ans de prison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-