La nonagénaire toulousaine qui a "ressuscité" est finalement décédée

La nonagénaire toulousaine qui a "ressuscité" est finalement décédée

Publié le 29/03/2019 à 18:26 - Mise à jour à 18:49
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La nonagénaire qui avait "ressuscité" mercredi 27 à Toulouse a finalement succombé dans la nuit de jeudi 28 à ce vendredi 29. Il s'agit d'un cas médical très rare. 

Le "miracle" a pris fin. La nonagénaire qui a s’était remise à bouger après avoir été déclarée morte par un médecin est finalement décédée dans la nuit de jeudi à ce vendredi. Hospitalisée à Toulouse, cette dame qui habitait dans une ville toute proche, se trouvait en état de mort cérébrale, toutefois certaines de ses fonctions vitales fonctionnaient encore.

Mercredi 27, elle avait été découverte inanimée par ses filles à son domicile du Pontet-sur-Garonne. Face au corps "déjà froid" de la femme de 90 ans, elles ont alors décidé de contacter le Samu qui n'a pas jugé bon de se déplacer. En effet, en cas de décès, les médecins urgentistes ne se déplacent pas.

C'est donc le médecin de famille qui a été appelé sur les lieux tout comme les gendarmes. Le docteur, après avoir examiné le corps, a conclu au décès. Vers 18h30 donc, les deux filles de la nonagénaire ont demandé à poser un drap blanc sur le corps de leur défunte mère. "Et tout à coup, le linceul s’est mis à bouger, provoquant la stupeur des deux filles de la défunte présentes dans la pièce", a rapporté Midi Libre.

Lire aussi - Haute-Garonne: déclarée morte par un médecin, elle revient à la vie

Ses fonctions vitales avaient redémarré, mais c'est en état de mort cérébrale qu'elle a été transportée en urgence à l’hôpital Purpan de Toulouse où elle a finalement succombé.

Ce type de cas est extrêmement rare selon un médecin interrogé par le journal régional. "Il y a des explications physiologiques: une bradycardie (ralentissement des battements du cœur ndlr) associée à une hypothermie peut donner l’impression d’un état de mort apparente".

Voir:

Plongée dans le coma, elle se réveille avec un bébé... ignorant qu'elle était enceinte

Par jeu, elle remplit sa bouche de gâteaux et fait un arrêt cardiaque mortel

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La nonagénaire qui avait "ressuscité" a finalement succombé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-