La petite fille s'étouffe avec une "Knacki Ball", la justice condamne Herta

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La petite fille s'étouffe avec une "Knacki Ball", la justice condamne Herta

Publié le 25/05/2018 à 08:03
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La justice vient de confirmer la responsabilité de la société Herta dans un accident domestique impliquant une petite fille et les "Knacki Ball" de la marque. L'étiquetage préventif a été jugé insuffisant.

La décision de justice a été rendue le 15 mai. En 2012, une petite fille s'était étouffée, lors d'un apéritif, avec une Knacki Ball, une petite saucisse ronde, de la marque Herta. La cour d'appel a reconnu que la société allemande de produits alimentaires était responsable. Les dirigeants de Herta ont confirmé qu'ils n'iront pas en cassation, mettant un point à l'affaire, et qu'ils amélioreront l'étiquetage de leurs produits.

Tout a en effet commencé par un drame qui pourrait sembler banal s'il n'avait pas eu des conséquences tragiques. Le 29 mai 2012, alors que ses parents, qui habitent à Lyon, organisent un apéritif, la petite Mayline, trois ans et demi, s'effondre sur le sol après avoir avalé une Knacki Ball. La malheureuse petite fille tombe dans le coma, et si elle parviendra à en sortir, son cerveau a subi des dommages irréparables entraînant des handicaps à vie.

Ses parents ont porté l'affaire en justice estimant que les dangers de ce produits pour les jeunes enfants n'était pas clairement affiché et n'évoquait pas les risques d'asphyxie.

Voir aussi: Ardèche: asphyxié, un enfant de trois ans meurt dans l'incendie de sa maison 

En 2016, le tribunal de grande instance a jugé que la société Herta était la seule responsable de ce qui est arrivé à la petite Mayline et l'avait notamment condamné à verser 150.000 euros de dommages à la famille. L'entreprise, qui fait partie du groupe Nestlé, avait décidé de faire appel.

Le  montant de la somme sera examiné, elle, le 9 octobre prochain.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La petite fille avait avalé de travers une Knacki Ball.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-