La Rochelle: un jeune de 13 ans interpellé après une agression à main armée dans un bus

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La Rochelle: un jeune de 13 ans interpellé après une agression à main armée dans un bus

Publié le 23/02/2017 à 19:28 - Mise à jour à 20:10
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un jeune mineur de seulement 13 ans a été placé en garde à vue mercredi, après le braquage d’un bus dans le quartier de Villeneuve-les-Salines à La Rochelle samedi dernier.

L'âge du suspect laisse les enquêteurs perplexes. Un garçon de 13 ans a été placé en garde à vue au commissariat de La Rochelle en Charente-Maritime, mercredi 22 dans le cadre de l’agression à main armée qui a eu lieu dans un bus au terminal de Villeneuve-les-Salines, samedi 18.

Les faits sont les suivants. Samedi, le conducteur d'un bus de La Rochelle qui s'apprêtait à démarrer sa tournée a été braqué par un jeune lui réclamant son "pognon", plaquant une arme de poing squr le front de sa victime, comme le révélait le journal Sud Ouest. N'ayant pas d'argent, le conducteur n'avait pu remettre qu'une sacoche de ticket. Le braqueur avait alors pris la fuite à scooter.

Compte tenu de la gravité des faits, la direction de la RTCR (Régie des Transports Communautaires Rochelais) avait rappelé tous les bus au dépôt, et aucun véhicule n'avait circulé dimanche. Le trafic avait repris normalement lundi.

Au vue de la gravité des faits, il est probable que le parquet demandera un placement en détention provisoire lors de sa mise en examen, ce qui est rare pour un jeune de cet âge.  Le jeune homme habite le quartier de Villeneuve-les-Salines, il a nié les faits qui lui sont reprochés.

En France, la prison est autorisée pour les mineurs délinquants de plus de 13 ans. Ceux-ci sont envoyés prioritairement en centres éducatifs ou en établissements pénitentiaires pour mineurs, et en dernier recours, faute de place en quartiers pour mineurs dans les maisons d'arrêt. Des peines aleternatives peuvent être prononcées: "stages de formation civique", placement, ou encore suivi socio-judicaire. Les travaux d'intérêt général sont eux réservés aux mineurs de plus de 16 ans.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au vue de la gravité des faits, il est probable que le parquet demandera un placement en détention provisoire lors de sa mise en examen.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-