La septuagénaire amnésique de Perpignan a retrouvé son identité

La septuagénaire amnésique de Perpignan a retrouvé son identité

Publié le 17/09/2018 à 11:00 - Mise à jour à 11:07
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La femme, qui se faisait appeler Marie Bonheur, qui avait été retrouvée inanimée et souffrant d'amnésie totale en février dernier à Perpignan, a été identifiée par des voisins. Elle habitait seule, tout près de l'endroit où elle avait été prise en charge.

Il aura fallu sept mois pour que celle qui s'était choisie le nom de Marie Bonheur, faute de se souvenir du vrai, retrouve son identité. La septuagénaire amnésique depuis février dernier et qui avait lancé un appel dans les médias début septembre a été reconnue par ses voisins.

Elle avait été retrouvée inanimée dans une rue de Perpignan en février dernier. Elle était alors couverte de bleus et avait été transportée à l'hôpital. Si ses blessures avaient pu être soignées, elle ne se souvenait de rien. "Je me suis retrouvée devant le problème suivant: qui suis-je? J'étais dans une espèce de brouillard", a-t-elle expliqué à propos de son réveil aux urgences.

Voir: Perpignan - amnésique, Marie lance un appel pour retrouver son identité

Sept mois après, le brouillard ne s'est toujours pas dissipé, mais au moins, la femme de "70 à 80 ans" selon les estimations, a pu retrouver son nom et son domicile. Son appel à témoins a porté ses fruits puisque ce sont des voisins qui l'ont finalement reconnue.

"Elle vivait seule, était très discrète. Je ne l'ai pas reconnue en voyant les photos de son visage tuméfié lors de sa disparition. Mais, là quand on a vu les images d'elle cette semaine, on l'a tout de suite reconnu", a déclaré l'un d'eux à L'Indépendant. Le doute restant a été levé lorsque l'une des clés qu'avait Marie Bonheur, lorsqu'elle a été retrouvée, a pu ouvrir la porte de l'appartement en question.

Secourue le 26 février près de la gare, elle n'était donc alors qu'à quelques rues de chez elle. Si ce mystère est élucidé, on ignore ce qui lui est arrivé ce jour-là. La découverte de son identité pourra peut-être aider à trouver des personnes plus proches.

Lire aussi:

Seine-Saint Denis - un policier amnésique après une violente agression, un suspect arrêté

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Marie Bonheur était devenue amnésique dans des circonstances encore floues (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-