La SNCF perd sa fille de 4 ans entre deux gares, il porte plainte

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La SNCF perd sa fille de 4 ans entre deux gares, il porte plainte

Publié le 09/04/2019 à 11:17 - Mise à jour à 11:34
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une petite fille de quatre ans a pris le train dimanche 7 avril à Rennes avec service junior de la SNCF. Elle devait arriver à Strasbourg, mais son père n'a pas pu la récupérer à la descente du train. On lui a dit: "Désolé monsieur, on a perdu votre fille". Il a décidé de porter plainte.

Il a eu la peur de sa vie. Pascal, père de famille, est allé dimanche soir à la gare de Strasbourg pour récupérer Tyline, sa fille âgée de quatre ans et demi.

La maman l'avait confiée en gare de Rennes au service junior de la SNCF, qui prévoit d'emmener en toute sécurité un enfant d'une gare à une autre, et de le remettre à l'adulte référent à l'arrivée. Mais à la descente du train, la fillette n'était pas là.

Un agent de la SNCF a dit au père: "On est désolé. On a que la valise, on a perdu votre fille", a-t-il confié sur Facebook.

"Le monde s'écroule, tu n'entends plus rien, tu sors de ton corps et tu n'es plus rien. Tu vois juste son visage devant toi, cela ne dure que quelques secondes", a-t-il aussi expliqué, pour dire à quel point il était sous le choc sur le moment.

Lire aussi: discrimination - le jeune handicapé qui attaquait la SNCF débouté

Mais que s'est-il donc passé? Les agents SNCF qui s'occupaient de Tyline se sont tout simplement trompés d'un arrêt, et l'ont faite descendre à la gare Lorraine TGV, près de Metz.

Un autre train a alors marqué l'arrêt dans cette gare, a récupéré l'enfant et l'a rendue à son père une heure après.

Le père a décidé de porter plainte, selon France Bleu Alsace. "La confiance n'est plus la même, ma plainte n'est pas pour moi spécialement. Il faut que la SNCF réagisse pour que ça n'arrive plus à ma fille, ni à aucun autre enfant", a-t-il assuré.

Et aussi:

Catastrophe ferroviaire de Brétigny: un cadre de la SNCF mis en examen

Morts sur un chantier SNCF: une "défaillance de freinage" à l'origine du drame?

Hondellatte à un contrôleur SNCF: "Je gagne 10 fois votre salaire et je vous emmerde"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un père de famille a porté plainte contre la SNCF qui a perdu sa fille entre deux gares.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-