La SNCF va enregistrer les conversations téléphoniques de ses aiguilleurs

La SNCF va enregistrer les conversations téléphoniques de ses aiguilleurs

Publié le 22/11/2016 à 20:45 - Mise à jour à 20:52
©Meigneux/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La SNCF a confirmé ce mardi que les conversations téléphoniques des postes d'aiguillage seront désormais enregistrées. Une mesure strictement encadrée pour éviter tout "flicage des cheminots, et destinée à aider à l'enquête en cas d'incident.

La SNCF va enregistrer les conversations téléphoniques des postes d'aiguillage, afin, en cas d'incident, de disposer d'éléments supplémentaires pour en déterminer les causes, a indiqué ce mardi  22 SNCF Réseau, confirmant une information des Echos.

Des enregistreurs de conversation seront progressivement installés dans les postes d'aiguillage, à partir de la fin de cette année, selon le gestionnaire d'infrastructure SNCF Réseau, qui met en avant des raisons de sécurité, et explique que sont déjà enregistrées les conversations entre les conducteurs et les régulateurs, chargés de coordonner les passages des trains.

Cette mesure correspond à une recommandation formulée à plusieurs reprises par le Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT).

L'objectif, en effet, est de "disposer en cas d'incident d'éléments factuels afin de déterminer les causes, et faciliter les retours d'expérience. Les enregistrements seront conservés pour une durée de deux mois. Ce délai passera à un an si le poste d'aiguillage est impliqué dans un incident, et à dix ans en cas d'accident grave", détaille l'article des Echos.

Fin 2016, cent postes d'aiguillage, parmi les plus utilisés du réseau, seront concernés, puis cent autres l'année suivante. Le reste suivra au rythme des changements de technologie de communication.

Par ailleurs, précise le quotidien économique, "toutes les précautions demandées par la CNIL (Commission nationale informatique et liberté, NDLR) ont également été respectées, afin de désamorcer les craintes de +flicage+ de la part des cheminots".

Ainsi, "le nombre d'agents habilités à avoir accès aux enregistrements est strictement restreint. Une mention indiquant que la conversation est susceptible d'être enregistrée sera apposée sur tous les postes téléphoniques concernés, y compris ceux situés à l'extérieur, près des voies ou des passages à niveau".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Le nombre d'agents habilités à avoir accès aux enregistrements est strictement restreint", prévient la SNCF.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-