La vidéo d'un viol collectif postée sur Snapchat, sept jeunes arrêtés

La vidéo d'un viol collectif postée sur Snapchat, sept jeunes arrêtés

Publié le 21/05/2019 à 17:32 - Mise à jour à 17:42
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une adolescente d'une quinzaine d'années a été victime d'un viol collectif dans la nuit du 30 au 31 mars, au Chaudfontaine en Belgique. Une courte vidéo filmant les faits a été postée sur Snapchat. Les images ont permis d'identifier les agresseurs, âgés de 13 à 18 ans.

Sept adolescents âgés de 13 à 18 ans ont été arrêtés suite à la diffusion sur Snapchat d'une vidéo montrant un viol collectif, qui serait survenu lors d'une soirée d'anniversaire très arrosée dans la nuit du 30 au 31 mars à Chaudfontaine (Belgique).

La séquence ne dure que quelques secondes. Suffisant pour permettre aux autorités de remarquer que la victime, une jeune fille d'une quinzaine d'années, était inconsciente, et a été laissée pour morte par ses agresseurs qui ont paniqué quand ils ont remarqué qu'elle ne réagissait plus.

Parmi les sept jeunes arrêtés, la presse belge a précisé qu'il y avait cinq mineurs. Ils ont été placés dans un centre IPPJ (Institutions publiques de protection de la jeunesse) pour trois mois. Temps qu'ils devront mettre à profit pour réfléchir à la gravité de leurs actes. La procédure pourra être prolongée si nécessaire.

Les deux autres agresseurs présumés sont majeurs. Ils ont été placés en détention à la maison d'arrêt de Lantin et encourent jusqu'à 15 ans de prison. Les plus jeunes les ont accusés de les avoir influencés.

Lire aussi: une jeune fille victime d'un viol collectif dans un bus, une vidéo circule sur les réseaux sociaux

La victime a porté plainte et une enquête a été ouverte. Le calvaire de la jeune fille n'a été filmé que quelques secondes mais il aurait duré au moins quatre heures. Quatre heures durant lesquels les suspects lui auraient infligé des sévices sexuels.

Ils ont tous nié avoir droguée l'adolescente à son insu, mais ont reconnu avoir profité de son état pour la violer.

Et aussi:

Vidéo d'un viol collectif à Toulouse: cinq suspects interpellés

Lyon: une jeune fille victime d'un viol collectif lors de la Fête des lumières

Quatre personnes interpellées après un viol collectif diffusé sur les réseaux sociaux

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une adolescente d'une quinzaine d'années a été violée par un groupe de jeunes, dont le plus jeune a 13 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-