Lagny-sur-Marne: des tentes qui abritent des prières de rue musulmanes visées par des cocktails Molotov

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lagny-sur-Marne: des tentes qui abritent des prières de rue musulmanes visées par des cocktails Molotov

Publié le 07/08/2017 à 10:00 - Mise à jour à 10:11
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les tentes qui abritent les prières de rue de la communauté musulmane de Lagny-sur-Marne, en Seine-et-Marne, ont été la cible de cocktail Molotov vendredi. La mosquée de la ville, considérée comme "radicale" par le gouvernement, est fermée depuis 2015.

A cause de la fermeture de la mosquée, considérée comme "radicale" par le gouvernement, en 2015, la communauté musulmane de Lagny-sur-Marne, en Seine-et-Marne, organise des prières de rue dans des tentes installées sur un ancien terrain de la DDE (Direction départementale de l'équipement) depuis mai dernier. Vendredi 4, ces tentes ont été la cible de cocktails Molotov, rapporte Le Parisien.

"Vers 4h50 du matin, les premiers fidèles ont constaté que les tapis prenaient feu. Ils ont éteint les flammes en utilisant un extincteur", raconte Manuel Turiault, le président de la structure au journal. Selon les premiers éléments de l'enquête, "deux bouteilles qui pourraient être les éléments déclencheurs de l'incendie", ont été retrouvées rapporte une source judiciaire.

Cet incident n'a fait aucun blessé, seul "des tapis de prières roulées" ont pris feu rapporte la même source. Une enquête a été ouverte pour "dégradation de bien d'autrui par moyen dangereux" après le dépôt d'une plainte contre X vendredi 4.

Aucune piste n'est privilégiée. "Il pourrait s'agir d'un conflit entre deux communautés pour l'occupation du site" a indiqué le directeur de cabinet du maire de Lagny-sur-Marne. Et d'ajouter, "des musulmans se sont installés sans autorisation sur ce terrain désaffecté appartenant à l’Etat, auparavant occupé par des gens du voyage puis des Roms".

Pour rappel, la mosquée de Lagny-sur-Marne a été fermée par l'Etat en décembre 2015 et trois associations culturelles de la commune ont été dissoutes en janvier 2016. Dans le cadre de l'état d'urgence, 22 interdictions de sortie du territoire et neuf assignations à résidence avaient été décidées.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des tentes abritant des prières de rue musulmanes ont été touché par des cocktails Molotov vendredi 4.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-