L'agresseur de l'enseignant juif s'est revendiqué de Daech

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

L'agresseur de l'enseignant juif s'est revendiqué de Daech

Publié le 11/01/2016 à 17:58 - Mise à jour à 18:03
©Pol Emile/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

L'adolescent de 15 ans qui a agressé un enseignant juif à la machette ce lundi à Marseille a dit avoir agi au nom de l'Etat islamique (Daech). Il a également menacé de s'en prendre à des policiers. Pour le procureur, il s'agit "à l'évidence" d'une agression antisémite.

L'adolescent, qui a agressé un enseignant juif lundi à Marseille, a dit avoir agi "au nom d'Allah" et de "Daech" (le groupe État islamique) au moment de son interpellation, a déclaré le procureur de la République, Brice Robin.

L'adolescent, de nationalité turque et d'origine kurde, qui aura 16 ans la semaine prochaine, a "revendiqué avoir agi ainsi au nom d'Allah et de l’État islamique, répétant avoir agi à plusieurs reprises au nom de Daech car les musulmans de France déshonorent l'islam et l'armée française garde les juifs", a rapporté Brice Robin, lors d'une conférence de presse.

Le magistrat a précisé que cette revendication avait eu lieu au moment de l'interpellation de l'adolescent et non de l'agression. Dans un premier temps, les policiers s'étaient interrogés sur l'équilibre psychiatrique de l'agresseur. Pour le procureur, "il s'agit à l'évidence d'une agression à caractère antisémite" avec une "forme de préméditation".

"Selon la victime, l'intention de son agresseur était de le tuer", a ajouté le procureur. Elle ne devrait son salut qu'au fait que la machette utilisée par le jeune homme était émoussée.

L'adolescent a frappé par derrière l'enseignant juif qui portait une kippa, le blessant à l'épaule et au bras avec une machette qu'il a laissée sur place, avant de s'enfuir, puis d'être arrêté. Il portait également un couteau avec une lame en céramique qu'il destinait "aux policiers qu'il comptait agresser".

Si le parquet de Paris ne se saisit pas de l'enquête, le parquet de Marseille demandera "sa mise en examen pour tentative d'assassinat aggravé en raison de l'appartenance religieuse et apologie du terrorisme et son placement en détention provisoire".

L'adolescent, régulièrement scolarisé dans un lycée de Marseille où il est bon élève, a un profil qui "semble être celui d'une personne radicalisée via internet", a poursuivi le procureur. Il n'est pas connu des services de renseignement et n'a pas d'antécédents judiciaires, ni psychiatriques, a-t-il précisé.

Lors de son arrestation, l'adolescent a indiqué aux policiers "qu'il s'armera, dès qu'il sortira, d'armes à feu pour tuer les policiers".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'adolescent n'était connu ni des services de renseignement ni de la justice.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-